CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
28 janvier 2011Publications scientifiques

Pourquoi votre cosmétique devient-il moins efficace ? Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

©Thinkstock - L'Observatoire des Cosmétiques

Vous en avez sûrement fait l’expérience au moins une fois. Un beau (ou plutôt un sombre) jour, ce produit que vous aimiez tant, cette lotion, ce shampooing, cette crème hydratante qui n’était rien moins que magique, d’un coup… perd sa magie. Ça ne "marche" plus, les résultats ne sont plus au rendez-vous. Est-ce le produit qui a changé ou juste un effet de votre imagination ? Des chercheurs américains livrent quelques pistes pour comprendre ce curieux phénomène…

Temps de lecture : ~ 5 minutes

 28 janvier 2011
Non, vous ne rêvez pas… et votre impression est fondée : ce cosmétique qui vous plaisait tant, qui vous apportait tellement de satisfactions, a cessé d’être aussi performant qu’il l’était. Mais qu’a-t-il pu donc bien se passer ?

Les explications possibles

Piste n°1 : Vous avez changé votre rituel d’application. " Au début, on utilise son produit très consciencieusement " explique April Armstrong, professeur adjoint de dermatologie à l'Université de Californie. " Mais avec le temps, on respecte moins scrupuleusement les protocoles d’application ". Et quand on n’applique pas, par exemple, un sérum anti-âge ou une lotion anti-acné de façon toujours aussi sérieuse, les résultats peuvent s’en ressentir.
Piste n°2 : Vous avez utilisé un même produit depuis trop longtemps. Exemple : selon Carmine Minardi, co-propriétaire du Salon Minardi, à New York, les silicones des produits capillaires, très persistantes, peuvent s'accumuler sur les cheveux, amenant les fibres capillaires à ne plus réagir aussi positivement en cas de nouvelle application.
Autres pistes : " Des changements de régime alimentaire, de climat ou d’équilibre hormonal peuvent affecter de façon assez conséquente l’efficacité d’un produit " affirme Ni'Kita Wilson, un chimiste spécialisé en cosmétiques à Fairfield (New Jersey). Ainsi, l'hydratant non gras qui assure un bon service dans l’humidité et la chaleur de l'été peut ne pas fournir une hydratation suffisante pendant l’hiver venteux et sec.
Des facteurs moins courants, comme des différences entre les différents lots d’un même produit ou la durée de conservation peuvent également avoir leur importance.
Dernière piste : Vous êtes tellement habitué au produit (à son odeur, à sa texture, à son contact sur votre peau) que vous n'êtes plus aussi enthousiasmé par ses performances, ce qui peut vous conduire à le trouver moins efficace.

Les vraies résistances

Il y a cependant quelques cas où vous pouvez réellement devenir "résistant" à un ingrédient.
" Certains stéroïdes, utilisés pour lutter contre les irritations de la peau ou des états eczémateux, risquent de perdre de leur efficacité au fil du temps ", affirme April Armstrong.
Les effets du peroxyde de benzoyle ou du rétinol peuvent aussi diminuer à la longue. Ce n'est pas qu'ils ne sont plus aussi performants, mais plutôt que les évolutions sur les ridules ou l'acné que ces ingrédients ont permis d'améliorer dans un premier temps sont moins notables dans un second… quand l’essentiel du travail est déjà fait.
De même, sur la durée, les shampooings antipelliculaires peuvent perdre leur efficacité, mais le Pr. Armstrong souligne qu'il n'y a pas de consensus médical pour expliquer pourquoi.

Comment continuer à voir les résultats

• Vérifiez d'abord que vous utilisez le produit exactement comme il est conseillé et que, s'il y a une date de péremption , elle n’a pas été dépassée (certains ingrédients peuvent commencer à se dégrader après cette date limite d’utilisation, l'exposition à la lumière peut également réduire l'efficacité des produits).
• Malheureusement, vous ne pouvez pas faire grand-chose si le problème provient de différences entre les différents lots d’un produit.
• Concernant l'accumulation des silicones sur les cheveux, qui peut les alourdir et les rendre ternes, " essayez un shampooing clarifiant une fois tous les 5 à 10 lavages ", conseille Carmine Minardi.
• S'il s'agit d'un produit anti-âge, anti-acné ou antipelliculaire, envisagez d’en changer. Par exemple, choisissez un produit équivalent dans une autre marque pour continuer d’obtenir les résultats attendus.
• Enfin, demandez-vous si le produit a accompli ce qu'il était censé faire. Vous pouvez avoir atteint un point où toute amélioration supplémentaire possible est si ténue qu’il est presque impossible de la détecter. " La maîtrise de vos attentes est essentielle ", conclut April Armstrong.

Source : Can You Build Resistance to Beauty Products? Interviewes réalisée par Lisa Whitmore.

Tous les articles (83)