CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
23 mai 2018Les tendances cosmétiques

Belle de nuit

femme qui dort

La nuit est, certes, faite pour dormir mais c’est aussi le moment idéal pour prendre soin de sa peau et l’industrie cosmétique l’a bien compris. Nouvelles galéniques, nouveaux formats, les marques rivalisent d’inventivité en proposant des soins ciblés à appliquer le soir.

Avoir un joli grain de peau passe par une bonne hygiène de vie mais également par une bonne dose d’hydratation.
Pour beaucoup de consommateurs, l’utilisation d’une crème de jour est ancrée dans la routine matinale. Mais qu’en-est-il de la nuit ? La peau a-t-elle vraiment besoin de soin avant d’aller dormir ? Pour Gérard Redziniak, c’est une évidence et l’approche doit être différente.
“*Le jour, les cellules combattent les agressions de l’exposome comme la pollution, les UV ou encore la lumière. Elles s’arment contre cet environnement par des boucliers moléculaires (anti-radicaux libres, anti-inflammatoires…). La nuit, c’est le moment de la réparation : les “machines cellulaires” nettoient et reconstruisent les dégâts moléculaires diurnes. On croit les cellules au repos, et bien, c’est tout le contraire. Elles travaillent pour remettre la peau en bon état et maintenir l’homéostasie. Plus on est exposé le jour, plus il faut aider nos cellules à se réparer la nuit. De ce fait, la routine doit être adaptée“*, explique-t-il.

D’autres phénomènes se produisent au niveau cutané durant la nuit comme la perte d’eau ou une sécrétion de sébum en excès (ce qui accentue la phase grasse du film hydrolipidique et forme une occlusion favorisant le développement d’imperfections).

L’indétrônable crème de nuit

On retrouve en première place la canonique crème de nuit, en pot ou en tube, que l’on applique une bonne demi-heure avant d’aller au lit.
Souvent boudée pour cause de texture trop riche, elle fait peau neuve et se pare de galéniques plus légères.
Dernière en date, la crème de nuit Magnifica de Sanoflore (37,90 €) à destination des peaux mixtes à grasses. La marque a misé sur une texture baume-en-gel qui laisse la peau veloutée à l’application et au réveil.

Le sleeping mask

Quand on parle d’innovation, les Coréens ne sont jamais très loin. C’est à eux que l’on doit l’invention du sleeping mask, il y a une dizaine d’années déjà. Depuis, les Européens se sont largement emparés du concept.
Contrairement aux classiques crèmes de nuit, ce produit se pose en couche relativement épaisse sur le visage et les résidus se rincent au réveil.
En règle générale, la texture est très agréable, épaisse, fraiche et laisse la peau confortable à souhait.
Les plus sceptiques à l’idée d’appliquer un masque toute la nuit peuvent se rassurer, le sleeping mask s’utilise deux à trois fois par semaine.
La K-beauty étant à la mode, il n’est pas difficile de trouver des produits typiquement coréens en France, notamment le Pumpkin Sleeping Pack de Too Cool for School (17,90 € les 100 ml, vendu chez Sephora) qui rend la peau lisse et rebondie.

Le peeling de nuit

Dernier arrivé sur la scène cosmétique, le peeling de nuit.
De base, le peeling est un procédé chimique qui élimine les cellules mortes et accélère le renouvellement cellulaire afin de redonner de l’éclat à l’épiderme et aider à gommer les imperfections.
La version 2018 se présente sous forme liquide et est à la croisée entre une essence et une huile. Elle s’utilise sur un coton et ne se rince pas. Les concentrations en acides sont relativement faibles afin de ne pas avoir une action trop abrasive et respecter l’intégrité de la peau.
Attention, le peeling de nuit ne remplace pas l’utilisation d’une crème, c’est un geste à ajouter à sa routine du soir.
On en trouve à tous les prix. Vichy propose son peeling Idéalia à 26,70 € (les 100 ml) mais les bourses les plus garnies se tourneront peut être plus volontiers vers la dernière nouveauté de Lancôme Absolue Precious Cells Gouttes De Rose, à 97,50 € (les 15 ml) qui offre le luxe de se passer d’un soin hydratant !

Le masque connecté

On n’arrête pas le progrès, encore moins en cosmétique.
En avril 2018, la marque Foréo lance UFO (Ur Future Obsession), un boitier connecté à une application et qui permet de traiter la peau.
L’appareil s’utilise avec des masques en tissu, tous associés à une routine de soin préprogrammée mixant lumière et pulsation.
Bien évidemment, Foréo a prévu un masque pour la nuit, Call It At Night, pour aider la réhydratation et la régénération cellulaire.
Le prix de ce petit bijou technologique est tout de même fixé à 279 €.

Comme tout le monde, la peau profite de la nuit pour recharger ses batteries afin de vous assurer une mine flawless au réveil.
On veille à bien choisir des produits adaptés à ses problématiques cutanées.
Alors trêve de fainéantise, il est impératif de prendre soin de son épiderme avant d’aller dormir, même si les bras de Morphée vous appellent !

JS

Tous les articles (290)