mercredi 21 octobre 2020Les tendances cosmétiques

Export : cap sur la Chine

Export : cap sur la Chine

Le Covid a mis à mal les stratégies commerciales des entreprises exportatrices. Pour les aider à se relancer au mieux, Business France a animé une série de webinaires lors du salon e-cosmetic 360. Chaque session avait pour un thème un pays avec la présentation de son marché et de ses spécificités. La Chine a ouvert le bal.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Selon Mélanie Gaudin, responsable export chez Business France, il est important pour les sociétés françaises de se focaliser sur la Chine “car il s’agit du deuxième marché mondial en termes de beauté, derrière les États-Unis et le plus gros, en Asie, devant le Japon. Les analystes prévoient 10 à 14 % de croissance annuelle d’ici 2024. On compte 170 000 magasins spécialisés et trois millions d’instituts sur l’ensemble du pays. Il est estimé que le nombre d’utilisateurs de soin atteindrait 400 millions en 2020.”

Tendances

Business a identifié certaines tendances montantes qui peuvent représenter des opportunités pour les entreprises françaises.

L’écoresponsabilité
La Chine, à l’instar de beaucoup d’autres pays, est balayée par un vent de naturalité. Les consommateurs accordent de plus en plus d’attention à la formulation, aux ingrédients utilisés, ainsi qu’au concept écologique, au développement durable et à la réduction de l’impact de la pollution. Ils s’intéressent également aux produits favorisant un mode de vie saine.

Les soins pour hommes
“Selon Euromonitor, le marché des cosmétiques pour messieurs a atteint 2,09 milliards de dollars, représentant une croissance annuelle de 8 % en 2018. La gent masculine chinoise de la jeune génération prête de plus en plus attention à leur …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, TPE et STARTUP

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les tendances cosmétiquesAutres articles

356résultats