mercredi 26 mai 2021Les tendances cosmétiques

Les Américains disent oui à l'inclusivité

Les Américains disent oui à l'inclusivité

Le secteur de la beauté a longtemps fait rêver avec des égéries au physique parfait, bien souvent éloigné de la réalité. Cette manière de communiquer est aujourd’hui dépassée. Désormais, les utilisateurs de cosmétiques veulent se reconnaître dans les publicités. Le dernier rapport publié par le cabinet de tendances Mintel témoigne du désir des Américains de voir plus d’inclusivité dans les campagnes promotionnelles.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Selon Mintel, actuellement :
• 68 % des Américains souhaiteraient plus de diversité dans les publicités de cosmétiques afin de “refléter la vie”,
• 73 % d’entre eux estiment que l’industrie du soin joue sur les insécurités des femmes,
• 63 % d’entre eux se disent inspirés par les marques qui affichent de la diversité dans leurs communication,
• 47 % d’entre eux déclarent avoir cherché ou acheté des produits auprès d’acteurs favorisant la différence.

“Le marketing de la beauté passe de plus en plus de l’aspiration à l’inspiration. Les marques qui réussissent reconnaissent que le fait de porter un engagement fort en faveur de l’inclusion (que ce soit au niveau de l’emploi, de la publicité et/ou du développement de soins) contribue à l’inspiration et à l’autonomisation”, explique Mintel. “Elles ont la possibilité d’avoir un impact réel sur la société, mais il faut être authentique. Par exemple, attendre le mois des fiertés en juin pour promouvoir des produits non genrés pourrait être perçu comme un coup marketing. Les professionnels doivent veiller à faire de la diversité une pratique permanente et rester à l’écoute de leur communauté”.

Un concept encore flou

Le vrai défi, pour les marques de cosmétiques, est de …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésTPE, PREMIUM, PRO et STARTUP

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les tendances cosmétiquesAutres articles

393résultats