CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
4 juin 2019Zoom Nouveautés

Des brumes anti-pollution pour les cheveux Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Logo du zoom

Cheveux asphyxiés ? Il n’y a pas que la peau que l’on doit protéger de la pollution ! Les cheveux aussi ! Ternis et fragilisés sous l’effet des agents polluants, ils regraissent plus vite, perdent leur volume et deviennent plus difficiles à coiffer. Ces brumes express sans rinçage, riches en actifs, représentent le nouveau geste beauté qui sévit aux portes de l’été. La tendance commence tout juste à poindre mais elle semble avoir de l’avenir !

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Comme la peau, les cheveux sont agressés par la pollution. En effet, les agents polluants s’associent aux UV, à la chaleur, à l’humidité pour causer des dommages et un déséquilibre du cuir chevelu.
“Les cheveux deviennent desséchés ou au contraire trop gras, le cuir chevelu sensible. Quand les particules polluantes viennent en plus former un dépôt, les cheveux sont sales, ternes et indisciplinés”, explique Sanoflore qui a imaginé Aqua Aeria, Brume botanique oxygénante anti-pollution (100 ml, 27 €), aussi bien pour la peau que pour les cheveux.
Cette brume empêche l’adhésion des particules de pollution sur les cheveux, sans laisser de résidus. Nourris et protégés, ils deviennent plus éclatants, un résultat dû a l’action nourrissante et au pouvoir anti-adhésion du totum de sarriette citronnée (hydrolat et huile essentielle), utilisé pour la première fois en cosmétique. Les chercheurs Sanoflore ont démontré son action dépolluante (diminution significative de l’adhésion des particules polluantes sur la tige capillaire - étude in vivo menée sur 24 femmes de 20 a 45 ans). La formule forme un film sur lequel glissent les microparticules. Les cheveux sont également plus doux et faciles à coiffer. Le parfum frais et vivifiant contribue à la sensation de pureté.

La Hair Détox…

C’est ce que prône Phyto avec Phyto Detox, Spray Rafraîchissant Anti-Odeurs (125 ml, 19,90 €), pour cuir chevelu et cheveux pollués.
Bien pratique quand la chevelure est imprégnée d’odeur de fumée (présence d’un agent anti-odeur), ce soin permet de la rafraîchir et de l’assainir, tout en la protégeant des méfaits de la pollution. Il prévient et neutralise les mauvaises odeurs et redonne du volume en racine. Son secret : un cocktail d’huile essentielle d’eucalyptus purifiante, d’extrait de kumquat antioxydant et d’extraction de bardane détoxifiante. Brumisée sur les racines et les longueurs, cette brume laisse une sensation immédiate de cheveu propre et aérien, subtilement parfumé.

Même combat pour Klorane qui lance dans sa gamme de soins capillaires éco-responsables Anti-Pollution une Brume Purifiante à la menthe aquatique bio (100 ml, 13 €), toujours pour les cheveux exposés à la pollution.
Cet extrait de plante est mis au point par un procédé thermomécanique, issu de la chimie verte. Une méthode d’extraction innovante et brevetée, sans eau ni solvant, qui permet de préserver les molécules actives de la plante afin de les restituer à l’identique tout en réduisant l’empreinte carbone de 72 %. Made in France en circuit court (48 km entre le champ et l’usine), avec une formule biodégradable et un parfum ultra frais de menthe froissée, ce soin, composé à 95 % d’ingrédients d’origine naturelle, neutralise les odeurs désagréables (tabac, pollution, friture, etc.), tout en détoxifiant et protégeant la fibre capillaire de la pollution. Il assainit les cheveux jusqu’à six heures et se vaporise sur cheveux secs, sans les alourdir. Son petit plus ? Les cheveux rebelles sont domptés, pour une utilisation tout au long de la journée, entre deux rendez-vous, après une séance de sport, un sprint après le bus, un happy hour dans un bar enfumé…

Ariane Le Febvre

Tous les articles (290)