CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
27 juin 2019Zoom Nouveautés

Exclusivement féminin… Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Logo du Zoom

La féminité, et plus particulièrement le cycle menstruel, sont à l’honneur en ce début d’été. Si les soins et parfums “no gender” (unisexes, pour faire simple !) ont aussi le vent en poupe, les cosmétiques très typés selon le sexe sont également dans l’air du temps. Deux tendances fortes de l’industrie cosmétique…

Temps de lecture : ~ 5 minutes

Des cosmétiques “ultra gender” !

Nous connaissons toutes les problèmes cutanés liés aux fluctuations hormonales. C’est un fait, la peau a ses cycles, qu’ils soient saisonniers, diurnes, menstruels… De la puberté à la ménopause, nous sommes nombreuses à l’avoir constaté : notre peau est différente selon les semaines de notre cycle.

D’où l’idée de Typology de proposer une gamme simplement baptisée Woman qui réunit quatre sérums spécialement conçus pour chaque semaine du cycle féminin (4 X 15 ml, 44,90 €).
Il suffisait d’y penser bien sûr, mais cette idée mérite bien d’accorder un focus à cette jeune marque digitale et innovante qui s’est donné pour mission de changer radicalement les codes de l’industrie. D’ailleurs Typology concentre toutes les tendances du moment : “clean cosmétique”, produits conçus en France, respectueux de l’environnement et au juste prix.

Chaque sérum Woman contient ainsi un minimum de 88 % d’ingrédients d’origine naturelle. Le tout est présenté dans un joli coffret aux ondulations éloquentes permettant trois mois de traitement.
Plutôt qu’un chiffre 1 répondant à la semaine 1, la marque a privilégié un code visuel (plébiscité par les digitales natives !) matérialisé par un seul point noir sur le flacon (deux points noirs pour la semaine 2 et ainsi de suite…).

Alors, semaine 1 (qui commence au premier jour des règles), le taux d’œstrogènes augmente dans le corps, la peau est sensible et asséchée, ce sera le Sérum visage hydratant et apaisant qui renferme de l’acide hyaluronique, de l’Aloe Vera, du bisabolol, de l’eau florale de bleuet…
Semaine 2, le corps prépare l’ovulation, le taux d’hormones féminines est à son zénith : la peau est sous son meilleur jour. Le Sérum visage éclat et souplesse rentre en piste ! Il contient des ingrédients “belle peau” (vitamine C et acides de fruits issus de myrtille, citron et orange).
Semaine 3, le taux de progestérone augmente, les pores s’ouvrent et le sébum est en surproduction. La peau est alors propice aux inflammations cutanées. Le Sérum visage hydratant et astringent, formulé à base de glycérine végétale et d’extrait de gingembre, lutte contre les éventuelles bactéries présentes dans les pores et réduit visiblement leur taille, sans oublier d’hydrater la peau.
C’est pendant la semaine 4 que la peau est visiblement grasse et luisante et que des boutons peuvent apparaître sur ce que nous nommons entre nous “la zone gynéco” (menton, T-zone).
Cette semaine avant les règles est la plus redoutée des femmes pour leur peau !
Le Sérum visage matifiant et anti-imperfection, aux extraits d’algues marines et zinc, diminue les imperfections et la brillance cutanée.

Le renouveau des serviettes périodiques

L’hygiène féminine rentre dans l’ère de la naturalité et les serviettes périodiques deviennent furieusement tendance à la rentrée !
Nouveau look, coton bio… et surtout éviction des substances qui pourraient s’avérer nocives, comme le chlore, les ingrédients absorbants, les colorants, le parfum (suppression des 26 allergènes listés par l’Union Européenne)…

Sur ce marché porteur, c’est une véritable déferlante !
Après Nett, première grande marque nationale à lancer des Tampons certifiés Ecocert en 100 % coton bio en GMS (entre 4,30 et 4,70 €, quelle que soit la référence : Normal, Super, avec ou sans applicateur composé à plus de 90 % de plastique végétal), c’est au tour de Naturopera Tadam’ de lancer toute une gamme de protections féminines en coton bio dans de jolis emballages (Serviettes Dermo Sensitives X 16, 2,45 € ; Tampons en 100 % coton bio X 16, de 2,90 € à 3,50 € ; Protège Lingerie Dermo Sensitif X 24, 2,45 €…).

Idem pour Gina, marque anti-tabou de tampons et serviettes certifiés Ecocert, qui débarque chez Sephora à partir de fin août, dans des packs formats “sacs à mains” pour ne plus se retrouver au dépourvu (Bloody Good Period, 5 Serviettes ou 8 tampons, 4,50 € chaque).

Ariane Le Febvre

Tous les articles (280)