CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
30 août 2018Zoom Nouveautés

Le plumping capillaire Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

???

Après le plumping du visage, voici le plumping du cheveu, la dernière toquade de la rentrée ! Les gammes capillaires redensifiantes ou repulpantes représentent la nouvelle routine anti-âge des cheveux. Pour que nos cheveux ne prennent plus une ride… !

Vous ignoriez que vos cheveux pouvaient avoir des rides ? Ne riez pas, c’est la dernière trouvaille des labos. “Si les cheveux d’Isabelle n’ont pas pris une ride, nous avons été utiles”, annonce Ducray dans son dossier presse pour le lancement de sa ligne capillaire redensifiante Densiage (Shampoing Redensifiant, 200 ml, 11,50 € ; Sérum Redensifiant sans rinçage, 3 tubes de 30 ml, 47 € ou 30 ml, 11,50 € ; Complément Alimentaire Anti-âge Capillaire, 30 comprimés, 18,50 €, à partir d’août).
Celle-ci combat la perte de densité et redonne volume et résistance aux cheveux fins, cassants et clairsemés, à grand renfort d’extraits végétaux protecteurs et stimulants (ginseng et albizia ou arbre à soie). Elle est dédiée aux cheveux “matures” (une nouvelle catégorie à inventer ?) à partir de 45 ans.
Car c’est un fait, les cheveux s’affinent avec l’âge. On ne parle pas ici de chute des cheveux (même si la vitesse de pousse est ralentie), mais bel et bien de diminution de la densité capillaire, ainsi que de vieillissement du cuir chevelu et du cheveu. Cette notion relativement nouvelle semble justifiée au regard des études d’envergure réalisées par la marque du groupe Pierre Fabre. En effet, la proportion de cheveux en phase anagène (phase de croissance du cheveu) et en phase télogène (phase d’élimination au cours de laquelle le cheveu mort va tomber) n’évolue pas avec l’âge. Mais la masse capillaire diminue, les cheveux sont moins volumineux. Ils deviennent aussi plus fragiles, moins extensibles, plus poreux. Une sorte “d’usure” du cheveu qui parle aux femmes…

Des sérums capillaires pour mieux renforcer la notion d’anti-âge

Précieux et concentré, le sérum capillaire emprunte ses codes au sérum visage, comme le dernier Sérum Repulpant Phytodensia de Phyto (30 ml, 39 €), à base d’acide hyaluronique et de collagène d’acacia.
On trouve également dans cette gamme destinée aux cheveux affinés et dévitalisés un shampoing et un masque (Shampoing Repulpant Phytodensia, 200 ml, 15,90 € ; Masque Fluide Repulpant Phytodensia, 175 ml, 42,90 €).

Kevin Murphy, lui, propose aux cheveux fins et clairsemés le bien nommé Body.Mass Traitement Revitalisant Densifiant sans rinçage (100 ml, 42,90 €), qui est à la fois un soin intensif et un produit de coiffage.
La marque australienne leur dédie également un shampoing sans sulfate (Plumping.Wash Shampoing Densifiant, 250 ml : 31,90 € ou 40 ml : 7,90 €) et un après-shampoing (Plumping.Rinse Revitalisant Densifiant, 250 ml : 33,20 € ou 40 ml : 7,90 €), tous deux très riches en actifs densifiants (biotine, protéines de riz, racine de gingembre, feuilles de bambou, Aloe Vera, tripeptide, acides aminés, extrait d’ortie…), qui améliorent en outre la résistance des cheveux.

Pulp Fiction…

Eugène Perma imagine en salon, pour les cheveux fins et sensibilisés, la mini-ligne Keratin Pulp Essentiel Volume & Réparation, sans sulfate ni silicone, à base de kératine végétale et racine de maca volumisante : Shampoing (250 ml, 16,90 €) et Soin Avant-Lavage (200 ml, 25,40 €). Inédit, ce dernier s’utilise avant le shampoing durant trois minutes et n’offre aucun risque d’alourdir la chevelure. Il permet également d’envelopper la fibre d’un soin protecteur pour la protéger des frictions lors du lavage, une action qu’apprécieront tout particulièrement les cheveux fragiles. Ces derniers sont ainsi intensément soignés tout en garantissant une parfaite élimination du surplus de soin pour garder en toutes circonstances les cheveux légers et moins électriques. Une bonne façon de ne pas avoir à choisir entre volume et réparation !

Ariane Le Febvre

Tous les articles (247)