CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
23 avril 2019Zoom Nouveautés

Les innovations vernis du printemps Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Logo du Zoom

Base en spray, premiers vernis green semi-permanents, conditionnements anti-gaspi, formules spécifiques pour les femmes sous chimio, bronzing nail… ce segment du maquillage, ultra créatif, évolue vers toujours plus de soin, de naturalité et d’innocuité.

Temps de lecture : ~ 5 minutes

Entre soin et vernis incolore, No More Stains, Spray-On Base Coat de Sally Hansen (11 ml, 10,90 €) est la première base en spray pour les ongles, un nouveau geste simple et rapide.
Sa brume légère se répartit de manière efficace, tout en adoucissant la surface de l’ongle et en réduisant les stries pour préparer l’ongle à l’application de la couleur.

Green Flash de Manucurist est la nouvelle solution green au vernis semi-permanent (35 € dans les salons agréés, 30 minutes, 20 couleurs, à partir de mai).
Formulé à partir d’ingrédients naturels bio sourcés jusqu’à 84 % (canne à sucre, manioc, maïs, pomme de terre, blé et coton), sans monomères sensibilisants (qui permettent la polymérisation sous LED) ni hydroquinone (interdite en cosmétique) et toujours 9 free (sans toluène, DBP, camphre, xylène, formaldéhyde seul ou en résine, éthyl tosylamide, triphénylphosphate, benzophénone 1 & 2, styrène), il se réalise en institut ou chez soi, avec une lampe Led ou UV et tient jusqu’à 10 jours.
Son rendu est tout aussi nouveau. Plus d’effet plastifiant, il est aussi fin qu’un vernis.
C’est aussi pour cette raison qu’il se retire comme un vernis classique (au dissolvant sans acétone), un point important car c’est souvent lors de la dépose et du ponçage que la matrice de l’ongle souffre le plus.

Vernis anti-gaspi

Clever Beauty imagine des formules 100 % véganes et “10 free” au flacon anti-gaspillage, grâce à un bouchon astucieux qui permet de puiser l’intégralité du vernis sans en perdre une goutte ! Il suffit d’une pression sur le bouchon pour faire descendre le pinceau jusqu’au fond du flacon. Le pinceau large permet par ailleurs de couvrir la totalité de l’ongle en un seul passage (12 ml, 17,90 €, 11 teintes + 1 base-top coat).

Même seuil de naturalité élevé pour la marque de dermo-cosmétique Même (dédiée aux personnes concernées par le cancer), qui propose des vernis 10 free enrichis en silicium (10 ml, 8,90 €). Selon la marque, “les chimiothérapies, notamment celles à base de Taxane, peuvent fragiliser les ongles, qui ont souvent tendance à se dédoubler, se casser, noircir, et parfois tomber. Des effets décuplés par la photosensibilisation des ongles provoquée par les traitements. Il est donc conseillé pendant et après la chimiothérapie de porter du vernis afin de renforcer les ongles et de les protéger des rayons du soleil”.

Le soin fortifiant en couleur

Même le très Américain OPI intègre plus de soin à ses nouveaux vernis, en adaptant sa formule Nail Envy (protéines de blé hydrolysées, calcium) qui renforce les ongles fragiles et cassants, à la couleur (15 ml, 27 €, pour l’instant, quatre teintes : Bubble Bath, un rose nude, Hawaiïan Orchid, un rose vintage aux nuances pourpre clair, Samoan Sand, un beige rosé et Pink to Envy, un rose clair).

La bonne mine de l’ongle

Autre tendance qui commence à faire son apparition : le vernis “bonne mine”, bronzé ou blushé. Le “bronzing” gagne toutes les strates du maquillage et même de la coloration capillaire !
Maintenant, c’est au tour de l’ongle avec le Vernis Sun Glow de Dior, Voile de Lumière Protection des Ongles et Éclat (10 ml, 27 €), un vernis inspiré des reflets du soleil. Seul ou en top coat, il sublime l’ongle d’une lumière irisée et revendique une action protectrice contre les agressions extérieures, comme le sable, l’eau de mer ou le chlore.

De son côté, Kure Bazaar sort le Rose Blush (10 ml, 16 €) dont l’effet est celui d’une poudre bonne mine sur les ongles.

Enfin, signalons le premier dissolvant conditionné en tube qui ressemble à une crème démaquillante pour les ongles : Remover On The Go de Nailmatic (30 ml, 9,90 €).
Sans odeur de solvant (il est parfumé à la rose), riche en huiles végétales et cire d’abeille, il se masse sur l’ongle et se révèle pratique en voyage (plus de dissolvant qui coule dans la valise !).

Ariane Le Febvre

Tous les articles (273)