jeudi 6 février 2014Zoom Nouveautés

Parfums : la vie en rose

© L'Observatoire des Cosmétiques

Profusion de roses dans les parfums de printemps. La reine des fleurs y est traitée avec les égards que mérite son rang : en soliflore ou en majesté, réinventée par des accords fruités ou boisés, résolument modernes. Zoom sur les nouveautés cosmétiques de la semaine par Ariane Le Febvre.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Givenchy, Chloé, Balenciaga, Van Cleef & Arpels, Terry de Gunzburg, Miller Harris… Mais qu’est-ce qu’ils ont tous avec la rose ce printemps ? La réponse est… l’Asie !
" Les parfums mettant en vedette la rose y rencontrent un grand succès ", déclare Pauline Celier-Bony, directrice marketing international de Roger&Gallet. La marque a lancé une eau fraîche parfumée Rose Imaginaire en 2012 (100 ml, 38,70 €), qui fait un malheur en Asie ! Les japonaises comme les chinoises (de gros marchés qui s’ouvrent aux parfums) raffolent des notes tour à tour fraîches et suaves, délicates et "gorgées de rosée" de la belle épineuse.

Chloé a ainsi lancé son parfum Roses en 2013 en Asie, bien avant les françaises qui ne pourront le découvrir qu’en mars prochain (Roses de Chloé, eau de toilette 75 ml, 92 €). Composée par Michel Almeirac (Robertet), amoureux fou des roses depuis toujours, la fragrance décline toutes les inflexions de la rose (absolu et huile essentielle) qui vont du citronné au fruité (accents de poire et de litchi), en passant par l’artichaut !
" Les plus belles essences de rose le rappellent en effet ", précise le parfumeur. Le résultat est un véritable "portrait floral" où la fleur est traitée au plus près de sa vérité. La rose turque ( Rosa damascena ) tout juste cueillie y exhale sa fraîcheur aqueuse, magnifiée par la bergamote et un accord magnolia.

C’est encore Michel Almeirac qui s’est imposé pour interpréter les rêves de roses de Terry de Gunzburg.
" Ma passion pour la rose est très simple ", confie ce dernier, " tous les produits qui en sont extraits, que ce soit l’essence, l’absolu ou l’eau sont merveilleux. On peut les utiliser en quantité importante, le résultat est toujours délicieux ".
Terry voulait "croquer" dans le parfum des roses, les capturer sans les étouffer. Elle a laissé carte blanche au parfumeur qui signe deux roses très différentes, à découvrir à partir du 1er mars dans les boutiques By Terry, les grands magasins et en parfumerie : Fruit Défendu, une rose verte et fruitée, aux accents miellés et gourmands, dominée par l’absolu rose de Turquie ; Bleu Paradis, une rose bleue venue d’Extrême-Orient, veloutée et sensuelle, aux accents exotiques de litchi et de cèdre fumé, parfaitement mixte (les deux en eau de parfum 100 ml, 130 €).

Tout aussi insolite, Rosabotanica de Balenciaga (eau de parfum, de 53 € les 30 ml à 105 € les 100 ml, à partir de février) est une rose végétale aux accents herbacés et épicés (jacinthe, cardamone, poivre rose) qui sort des sentiers battus.

Quant au nouvel opus de Givenchy, Very Irrésistible L’Eau en Rose (eau de toilette, de 51 € les 30 ml à 88 € les 75 ml, à partir du 3 mars 2014), il réinvente la rose en l’associant à des notes fruitées (notamment la mûre). Yves Rocher, lui, rend hommage à une infusion de Rose Centifolia de Grasse, subtile et transparente, rehaussée d’une essence naturelle de pomme douce, dans Moment de Bonheur L’eau (50 ml, 42 €, disponible en avril).

Rose Velours dans la Collection Extraordinaire de Van Cleef & Arpels (eau de parfum 75 ml, 120 €) est clairement un soliflore, composé par Antoine Maisondieu (Givaudan), qui joue sur le contraste entre suave opulence et effluves boisés. " J’ai construit ce parfum comme un voyage imaginaire qui révèle ses effluves de plus en plus complexes. Il se laisse découvrir peu à peu sur la peau et s’enrichit au fil des heures ", souligne le parfumeur.

La parfumerie de niche elle aussi célèbre la reine des jardins, comme Miller Harris avec sa Rose en Noir (eau de parfum 100 ml, 125 €), qui met en scène la facette sombre de la rose, en l’auréolant de poivre noir, feuille de violette et d’un sillage puissant (graines d’ambrette, patchouli, tabac noir). Ou encore Ex Nihilo qui définit sa Rose Ubris (eau de parfum 50 ml, 180 €) comme une "rose de Mai excessive", sertie de feuilles vertes et de légères touches fruitées et épicées. Une création d’Olivier Pescheux.

À l’heure où la rose de Lancôme (emblème de la maison) fête ses 40 ans, on peut aussi expliquer le triomphe de la rose (notamment en Asie) par son image typiquement française. "La vie en rose" chantée par Edith Piaf a fait le tour du monde. Étroitement associée au romantisme et à l’amour, la rose signe tout simplement le retour de la féminité en parfumerie. À méditer en cette veille de Saint Valentin…

Et comme nous n’en avons certainement pas fini avec elle ce printemps, la semaine prochaine nous vous parlerons de la couleur rose, omniprésente dans les nouvelles collections de maquillage…

Ariane Le Febvre

© L'Observatoire des Cosmétiques
© 2014- 2020  CosmeticOBS

Zoom NouveautésAutres articles

335résultats