CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques

Actualités en Bref : septembre 2018


21 sep. 2018 Huile de palme : les grandes marques toujours pas "clean", selon Greenpeace

“Malgré leurs promesses de cesser d’acheter de l’huile de palme à des entreprises ayant des pratiques destructrices pour les forêts tropicales, les plus grandes marques du monde n’ont en fait pas changé leurs pratiques”, affirme Greenpeace dans un son dernier rapport intitulé “Compte à rebours final”. L’association dénonce de grandes marques de l’alimentaire et des cosmétiques comme “les fabricants de Kit-Kat (Nestlé), du dentifrice Colgate (Colgate-Palmolive), des produits Dove (Unilever), des chips Doritos (PepsiCo), des M&M’s (Mars) et du shampoing Head & Shoulders (Procter & Gamble)”. Ces marques sont ciblées pour s’approvisionner en huile de palme auprès de producteurs responsables de déforestation et de violations des droits humains.
Pour aller plus loin
• Voir le site Internet de Greenpeace.

19 sep. 2018 Gattefossé lance son 1er ingrédient à application capillaire p

Cette information n'est disponible que pour les abonnés PRO

Pour remplacer les silicones et les composés quaternaires qui constituent les ingrédients cosmétiques principaux ...

13 sep. 2018 Europe : une liste des autorités compétentes nationales pour les cosmétiques p

Cette information n'est disponible que pour les abonnés PRO

La Commission européenne vient de mettre à disposition sur son site Internet une liste ...

12 sep. 2018 Plus d'expérimentation animale pour les cosmétiques en Californie

L’importation et la vente de produits cosmétiques pour lesquels des tests sur animaux ont été pratiqués en cours de développement sont en passe d’être interdites en Californie. Le California Cruelty-Free Cosmetics Act, SB 1249 a en effet été adopté à l’unanimité par le Sénat californien le 30 août 2018. Une fois signée par le gouverneur de l’État, cette disposition devrait entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2020.

6 sep. 2018 Système U se lance dans le décryptage d’ingrédients

Avec son application mobile “Y’a quoi dedans”, le groupe Système U rejoint le clan, ô combien tendance, des analyses de listes d’ingrédients. Il suffit de scanner le code-barres d’un produit pour savoir s’il contient des substances indésirables ou non. L’application tire toute sa documentation de la base de données gratuite d’Open Food Fact (qui recense à peu près 374 000 produits en France), à l’instar d’autres outils de décryptage alimentaire. “Y’a quoi dedans” n’en est qu’à ses débuts. L’outil sera sans doute enrichi dans un futur proche et deviendra collaboratif. Pour le moment, cette appli cible seulement les denrées alimentaires, mais à terme, elle se concentrera également sur les produits non consommables et sur les cosmétiques. C’est la première fois qu’un distributeur décide de développer un pareil outil.

4 sep. 2018 Marc-Antoine Jamet, tête d'affiche du prochain événement du CEW

Marc-antoine Jamet, secrétaire général de LVMH et président de la Cosmetic Valley, accorde un entretien de deux heures aux membres du CEW, le 11 septembre 2018, de 18h à 20h. Un don de 25 euros, en faveur des centres de beauté, est demandé à chaque participant. Il est encore temps de s’inscrire !

Pour aller plus loin
Voir le site du CEW

3 sep. 2018 SILAB décrypte la signature microbienne des peaux matures p

Cette information n'est disponible que pour les abonnés PRO

SILAB annonce que les équipes de recherche avancée du pôle de biologie moléculaire de ...

Flux RSS

Les actualités en bref sont aussi disponibles via un flux RSS, à utiliser avec votre lecteur de flux préféré

Lien vers le flux RSS public :
cosmeticobs.com/fr/feeds/briefs/rss.xml


Archives