mardi 13 octobre 2015Actus

Aqua... correspond l'eau en cosmétique ?

Fotolia.com

Notre corps est composé de 65 à 70 % d’eau (un pourcentage variable suivant l’âge ou la corpulence…). Nos cosmétiques, sur ce point, n’ont rien à nous envier. L’eau constitue le plus souvent l’ingrédient principal de la formule de nos produits d’hygiène et de beauté quotidiens. C’est dire son importance. Petit plongeon dans l’eau de nos cosmétiques.

Temps de lecture
~ 5 minutes

La liste des ingrédients d’un cosmétique commence généralement par le terme "Aqua", la dénomination officielle de l’eau dans la Nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques.
Cette liste étant classée par ordre décroissant d’importance en masse, c’est donc le signe qu’elle est présente dans la proportion la plus élevée par rapport aux autres matières premières mises en œuvre.

Et de fait, une crème de soin peut contenir de 60 à 85 % d’eau, ce pourcentage pouvant parfois s’élever jusqu’à 90 %. Lotions, gels-douche et shampooings peuvent la faire entrer dans leur composition jusqu’à 95 % !
Seuls les mélanges d’huiles (pour le massage ou les sérums), les compositions de corps gras (rouges à lèvres…) ou les formules "sèches" (poudres et blushes, galets de bain…) peuvent faire sans elle.

La qualité de l’eau

Il va sans dire que son importance proportionnelle rend sa qualité primordiale. Une eau "ordinaire" comme celle du robinet, ne convient pas aux cosmétiques.

Elle doit notamment, en plus d’être bactériologiquement propre, dénuée de germes et de bactéries, être inodore, ne pas contenir (ou le moins possible) de calcaire ou de métaux lourds (plomb, cuivre, fer…) ou de sels minéraux indésirables.
Avant d’entrer dans nos pots de crèmes, elle subit …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

ActusAutres articles

967résultats