HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
mardi 9 mai 2023Actus

CoRAP : pas de suivi nécessaire pour le Diethylhexyl butamido triazone

CoRAP : pas de suivi nécessaire pour le Diethylhexyl butamido triazone

Les conclusions de l’évaluation du filtre UV Diethylhexyl butamido triazone, ajouté dans le CoRAP (Community rolling action plan) dans le cadre du Règlement REACH en 2015, viennent d’être publiées par l’ECHA sur son site Internet. L’Allemagne, l’État membre évaluateur, a conclu qu’aucune mesure réglementaire de suivi n’était nécessaire au niveau de l’Union européenne.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Le dibenzoate de bis(2-éthylhexyle) 4,4’-{6-[4-tert-butylcarbamoyl] anilino]-1,3,5-triazine-2,4-diyldiimino} (CAS 154702-15-5) a été sélectionné à l’origine afin de clarifier les préoccupations concernant :
• les propriétés PBT/vPvB présumées,
• l’utilisation à grande échelle,
• l’exposition de l’environnement.

L’évaluation a été attribuée au BAuA (Institut fédéral pour la sécurité et la santé au travail allemand), qui vient donc de rendre ses conclusions, mettant un terme au processus d’évaluation de la substance.
Les informations disponibles sur la substance l’ont conduit à conclure qu’aucune mesure réglementaire de suivi n’était nécessaire au niveau de l’Union européenne.
“D’après les informations disponibles, la substance est très persistante mais ne remplit pas les critères de bioaccumulation ou de toxicité conformément à l’annexe XIII du règlement REACH”, explique le BAuA.

Pour rappel, le Diethylhexyl butamido triazone est présent à l’Annexe VI du Règlement Cosmétiques 1223/2009 (qui liste les filtres UV autorisés), avec une concentration maximale dans les produits finis fixée à 10 %.

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Votre programme de formations 2024

ActusAutres articles

1342résultats