HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
lundi 8 avril 2024Actus

Exposition des enfants au Butylparaben et au Salicylic acid : demandes d'Opinions au CSSC

Exposition des enfants au Butylparaben et au Salicylic acid : demandes d'Opinions au CSSC

Dans le cadre de l’évaluation de la sécurité des substances pouvant avoir des propriétés de perturbation endocrinienne, le CSSC a publié ses Opinions finales sur le Butylparaben (en octobre 2023) et le Salicylic acid (en juin 2023), avec à chaque fois des réserves quant à l’utilisation dans les produits pour enfants. L’industrie ayant fourni des données pour défendre cette utilisation, la Commission européenne demande aujourd’hui au Comité scientifique de se repencher sur la question.

Temps de lecture
~ 5 minutes

Butylparaben

Background

L’ingrédient Butylparaben (CAS n°94-26-8, CE n°202-318-7) dont le nom chimique est “Butyl 4-hydroxybenzoate” est actuellement réglementé en tant que conservateur (Annexe V, entrée 12a) à une concentration maximale de 0,14 % (en acide) lorsqu’il est utilisé seul ou pour la somme de son utilisation combinée avec le propyl paraben et ses sels (Annexe V, entrée 12a, colonne g).
Le butylparabène a fait l’objet de différentes évaluations de sécurité par le CSPC en 2005 (SCCP/0874/05), 2006 (SCCP/1017/06) et 2008 (SCCP/1183/08) et par le CSSC en 2010 (SCCS/1348/10), 2011 (SCCS/1446/11) et 2013 (SCCS/1514/13).

En 2023, le CSSC a réévalué la sécurité du butylparabène compte tenu de ses effets endocriniens potentiels à la suite d’un appel à données dans le cadre duquel les parties prenantes ont soumis des preuves scientifiques démontrant la sécurité du butylparabène dans les produits cosmétiques. Dans l’Opinion SCCS/1651/23, le Comité scientifique a confirmé la sécurité du butylparabène en tant que conservateur dans les produits cosmétiques à des concentrations allant jusqu’à 0,14 % (en acide). Néanmoins, les experts ont noté que “En l’absence de données sur l’exposition des enfants au Butylparaben dans les produits cosmétiques, des problèmes de sécurité potentiels ne peuvent être exclus”.

En mars …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

ActusAutres articles

1317résultats