HT :
TVA :
TTC :

Your unmissable event 2024!
lundi 4 décembre 2023Actus

PhycoAge™ : Régulateur de communication cellulaire pour une peau plus jeune

PhycoAge™ : Régulateur de communication cellulaire pour une peau plus jeune

Microphyt, leader des bioactifs issus des microalgues, présente son premier actif anti-âge : PhycoAge™. Grâce à son action globale 3-en-1, cet actif naturel répond aux préoccupations des représentants de la silver economy.

Temps de lecture
~ 5 minutes

D’ici 2030, une personne sur six dans le monde sera âgée de 60 ans ou plus. Cette population de plus en plus nombreuse est devenue très prisée de l’industrie cosmétique du fait de son fort pouvoir d’achat.
En moyenne en France, cette génération dépense plus de 200 euros par an en cosmétiques et compléments alimentaires anti-âge.
Dans les rayons cosmétiques, la revendication la plus plébiscitée reste de ralentir l’apparition des signes de l’âge. Même si l’acceptation de son âge est de plus en plus en vogue, les femmes restent complexées par les signes du temps qui passe*.

Lorsque l’on s’intéresse à l’étude des processus de vieillissement cutané, l’hypoderme, couche cutanée la plus profonde qui soutient la structure de la peau, est souvent peu considérée.
Et pourtant, le remodelage cellulaire au niveau du tissu adipeux diminue à la fois qualitativement et quantitativement au fil du temps.
Cette baisse altère la fonction support et structurelle de l’hypoderme. Ajouté à cela, l’apparition de cellules sénescentes au sein du tissu adipeux provoque une diminution du renouvellement cellulaire. L’homéostasie cutanée et la communication inter-cellulaire sont déréglées, empêchant ainsi de coordonner les différentes couches de la peau entre elles.

Les effets visibles du vieillissement cutané apparaissent et sont donc la conséquence d’une cascade d’évènements se produisant dans les couches profondes de la peau (hypoderme et derme).
Parmi les canaux de communication pouvant être mis en cause, la voie NF-κB (Nuclear Factor Kappa B) est connue pour être moins bien régulée avec l’âge, ce qui a pour conséquence un état inflammatoire chronique.
Cette inflammation à bas bruit s’accompagne d’un stress oxydatif et de l’apparition de produits de glycation qui auront pour effet d’altérer la qualité de la matrice extra-cellulaire (MEC).
À long terme, la dérégulation de cette voie se traduira par un relâchement cutané, puis par l’apparition de rides.

Souhaitant mettre son expertise sur les microalgues au service des attentes et besoins de cette génération, Microphyt a développé un nouvel actif cosmétique.

Phaeodactylum tricornutum, une microalgue aux bénéfices anti-âge

Étudiée depuis plus de dix ans chez Microphyt, Phaeodactylum tricornutum est une microalgue détenant de puissants composés anti-âge spécifiques du monde marin tels que la fucoxanthine (famille des caroténoïdes) et l’EPA (Acide Eicosapentaénoïque) à plus haute concentration que d’autres microalgues (Wang H et al. 2018).
D’autre part, de façon étonnante, l’étude de son génome a montré la présence de gènes, non exprimés, mais similaires à ceux codant pour les constituants du derme humain tels que le collagène, la laminine, l’élastine, la fibronectine et la tenascine (Scala et al. 2002).


Figure 1 : La microalgue Phaeodactylum tricornutum

PhycoAge™, un actif marin huileux capable de réguler la communication cellulaire

Leader dans la production et la commercialisation d’ingrédients actifs naturels issus de microalgues, Microphyt a développé et breveté la première technologie hydro-biomimétique de culture capable de reproduire leurs conditions de vie naturelles. La culture d’espèce fragile à échelle industrielle est aujourd’hui possible grâce à ces photobioréacteurs.
Cette technologie permet le développement contrôlé et standardisé de microalgues en leur assurant tous les paramètres nécessaires pour réussir la photosynthèse.
Aucun OGM, aucun intrant d’origine animale, aucun produit phytosanitaire ni antibiotique ne sont utilisés. Ce procédé durable et éco-efficace permet d’obtenir une biomasse hautement qualitative et riche en bioactifs naturels.
Couplé à un procédé d’extraction spécifique, Microphyt a développé PhycoAge™, un ingrédient actif capable de réguler la voie de signalisation NF-κB (Nuclear Factor Kappa B) grâce à la fucoxanthine (Libermann et al. 1990 ; Sun et al. 2018 ; Chen et al. 2022) et à l’EPA (Ezure et al. 2011).

PhycoAge™, un bioactif anti-âge 3-en-1 : combat l’inflammation, restructure et rajeunit la peau

Testé in-vitro et cliniquement sur des volontaires de 50 ans et plus, pendant deux mois, PhycoAge™ a su révéler toute son efficacité.

1/ En combattant l’inflammation liée à l’âge, via :
• la diminution des marqueurs de l’inflammation,
• la réduction de la formation des produits de glycation (AGEs),
• l’augmentation du potentiel antioxydant.

2/ En restructurant la forme du visage, grâce :
• à la régénération des composants de la MEC,
• à l’amélioration de la fermeté de la peau,
• au resculptage de l’oval du visage.


Figure 2 : PhycoAge™ diminue en moyenne de 2,3 % la distance entre la partie supérieure et inférieure de la joue, liftant ainsi le contour du visage

Protocole : Étude clinique menée en double aveugle contre placebo, sur des femmes âgées de 50 ans et plus, présentant des signes visibles de vieillissement. Deux applications par jour en hémi-visage d’un sérum à 1,5 % de PhycoAge™ ou placebo pendant 56 jours. Mesure de l’effet tenseur.

3/ Pour un effet rajeunissant, grâce à :
• l’activation de la synthèse naturelle d’acide hyaluronique,
• la restauration de la fonction barrière,
• la diminution de l’apparence des rides.


Figure 3 : PhycoAge™ diminue en moyenne de 13 % la profondeur des rides de la patte d’oie

Protocole : Étude clinique menée en double aveugle contre placebo sur des femmes âgées de 50 ans et plus, présentant des signes visibles de vieillissement. Deux applications par jour en hémi-visage d’un sérum à 1,5 % de PhycoAge™ ou placebo pendant 56 jours. Mesure de la profondeur et de la surface de la ride de la patte d’oie.

Informations techniques
• INCI : Caprylic/capric triglyceride, Phaeodactylum tricornutum extract, Tocopherol
• Composé standardisé : Fucoxanthine
• Conservateur : Aucun
• COSMOS : Approuvé
• Naturalité (ISO 16128) : 100 % d’origine naturelle
• Utilisation recommandée : 1,5 %
• Aspect : liquide liposoluble

Pour plus de renseignements : contact@microphyt.eu

*Étude consommateur réalisée par “les Zooms de l’Observatoire Cetelem” avec Toluna-Harris interactive.

© 2023 - 2024  CosmeticOBS
Réservez vos places maintenant !

ActusAutres articles

1271résultats