mercredi 30 novembre 2016Actus produits

Do It Yourself votre vernis à ongles, vraiment ?

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Aroma-Zone, grand manitou des cosmétiques faits-maison, sortira en janvier 2017 sa première gamme de vernis bio et vegan. Jusque-là, rien de nouveau, de nombreuses marques proposent déjà des produits dont la formulation se revendique à plus de 80 % naturelle. En revanche, la nouveauté réside dans la commercialisation d’un kit de vernis à réaliser soi-même. L’Observatoire des Cosmétiques a pu tester ce vernis "Do It Yourself". Réussite ou fiasco ? Voici le crash-test.

Temps de lecture
~ 5 minutes

Les promesses

Une composition clean
Avec cette ligne de vernis, et, plus précisément ce kit Do It Yourself, Aroma-Zone affirme proposer un produit dont les ingrédients sont biosourcés en majorité.

Si l’on jette un coup d’œil à la composition, on se rend compte que certes, la base du vernis est "6 free" (formulation sans toluène, dibutylphtalate, formaldéhyde, camphre synthétique, xylène et résine de colophane) et se revendique à 85 % d'origine naturelle. Lors de la présentation à la presse, il a été expliqué que le vernis était à base de solvants 100 % d'origine naturelle obtenus grâce à des produits comme la pomme de terre ou le manioc.
OK, mais in-fine, cette fameuse pomme de terre a subi tellement de transformations chimiques qu’il n’en reste rien (ou que le lointain souvenir…). Le produit de base est donc naturel, le produit fini pas du tout. Il ne faut donc pas se laisser berner : au final, la liste des ingrédients de ce vernis ressemble en tous points à celle d'un vernis conventionnel classique.
Autre zoom sur la liste des ingrédients, pour y remarquer la présence de benzophénone, un filtre anti-UV suspecté d’être perturbateur endocrinien…Un peu moyen.

La liste INCI des ingrédients de la base
Butyl acetate, Ethyl acetate, Nitrocellulose, Isosorbide dicaprylate/caprate, Adipic acid/Neopentyl glycol/Trimellitic anhydride copolymer, Alcohol, Stearalkonium bentonite, Styrene/Acrylates copolymer, Silica, Benzophenone-1, Diacetone alcohol, Trymethylpentanediyl dibenzoate, Phosphoric acid, Alumina.


Une tenue Pro ?

Faire son vernis soi-même, savoir ce qu’il contient, et avoir en plus le même résultat qu’avec un vernis classique : promesse alléchante ! Lors de la présentation presse, le ton est donné : Aroma-Zone affirme que le vernis DIY a la même tenue que ses camarades vendus partout, est aussi brillant, et se conserve aussi longtemps (entre un à deux ans).

Un prix plus qu’attractif ?
Autre revendication : " Moins de deux euros pour un vernis avec les recettes préparées par Aroma-Zone ". Pour un vernis tenue professionnelle, intéressant, non ?

Mais si l’on y regarde de plus près, pour faire sa petite cuisine, il faut tout de même du matériel.
Bien entendu, la marque vend tous les produits additionnels sur son site pour ceux qui souhaitent s'équiper chez eux. L'achat du matériel Aroma-Zone n'est pas obligatoire, mais un certain équipement reste toute de même nécessaire pour mener à bien l'expérience. Pour faire son vernis soi-même, il faut donc :
• la base vernis, 2,90 € les 30 ml,
• un ou plusieurs pigments, végétaux ou minéraux entre 1,90 € et 2,90 €,
• un bol en inox pour faire le mélange à 2,70 €,
• un fouet pour mélanger les pigments avec la base à 0,80 €,
• une pipette pour transvaser le tout dans un flacon adéquat,0,80 € les dix (le produit n’est pas vendu à l’unité),
• le flacon vernis, avec son pinceau applicateur à 80 centimes d’euros.
On arrive donc tout de même à un total pouvant aller jusqu'à 9,90 € si on s'équipe entièrement chez Aroma-Zone.
Évidemment, le bol est réutilisable ainsi que le fouet. La base permet de réaliser jusqu’à six vernis. Mais, partant du principe qu’on ne sait pas d’avance si le vernis sera conforme à ses attentes, le prix, pour un premier essai, reste élevé.

La préparation

" En moins de 5 minutes, votre vernis est fait, prêt à être posé. La préparation est à la portée de tous ", promet Aroma-Zone.
Pour le coup, promesse tenue. Pas besoin d’être formulateur ou chimiste de renommée pour faire son vernis. On pose le bol sur une balance, on verse 6 grammes de base vernis puis on ajoute 0,6 grammes de pigments, on touille et c’est prêt. En trois coups de fouets, les pigments se dispersent parfaitement dans la base, le mélange est fluide et homogène, la couleur est vive. De ce point de vue-là, tout va bien. Ne reste plus qu’à transvaser dans le flacon et à se vernir les ongles.

La pose

Comme pour une manucure classique, avant d’appliquer le vernis, on ne néglige pas la pose d’une base. Dans ce cas précis, la base vernis Aroma-Zone, pure, fait office de première couche. Ensuite, vient la pose de la couleur.
Il faut bien deux couches pour un avoir un résultat totalement opaque. Bon point pour la marque, le temps de séchage n’est pas trop long.
Pour finir, on applique de nouveau la base vernis pure, comme un top-coat, pour avoir un fini brillant.
À l’application, le produit s'applique facilement et tient sa promesse de vernis, il a exactement la même odeur que ceux que l’on utilise habituellement.

Le résultat

À J+1
Après moins de 12 heures de pose (dont une nuit de 8 heures tout de même), la brillance a quasiment disparu.

Des accrocs commencent déjà à se voir sur le haut de certains ongles.

À J+2
La douche matinale a eu raison du majeur gauche. Le vernis s’écaille sur la plupart des doigts. Pour les rescapés, on voit nettement la deuxième couche qui s’efface.

Il est (déjà) temps de le retirer.

Au final ? Résultat peu probant pour cet essai du premier kit de vernis personnalisable. Ni le rendu, ni la tenue ne sont au rendez-vous, ni, non plus la vraie naturalité de la formule.
Même si l’on peut saluer la volonté de permettre au consommateur de pouvoir personnaliser le produit à sa guise (et de surfer sur les tendances à la customisation et au DIY de plus en plus présentes sur le marché), le tout n'est pas franchement à la hauteur des attentes.

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
© 2016- 2022  CosmeticOBS

Actus produitsAutres articles

475résultats