HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
mardi 9 mai 2023Actus produits

L'Académie de Médecine alerte sur les risques des vernis semi-permanents

L'Académie de Médecine alerte sur les risques des vernis semi-permanents

En 10 ans, le secteur de l’onglerie a connu un essor très important. Les instituts spécialisés dans la beauté des ongles et les “bars à ongles” se développent et en 2010-2011, plus de 87 % des salons de manucure déclaraient utiliser une lampe à rayons ultraviolets (UV) pour la pose de vernis semi-permanents. Et c’est bien ce qui pose problème, puisque l’Académie de Médecine alerte aujourd’hui sur les effets secondaires, et notamment les risques de cancer cutané, liés à leur utilisation.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Le marché international de l’ongle enregistre une croissance en valeur de 9,5 % et devrait atteindre, en 2024, une valeur de 13 milliards d’euros. L’onglerie compte pour 15 % du marché de l’esthétique et elle touche aujourd’hui tous les âges de 17 à 90 ans.

Parmi les attraits les plus importants de l’onglerie, se trouve le vernis semi-permanent qui a l’avantage sur les vernis classiques d’avoir une durée de pause entre 2 et 3 semaines. Son application nécessite cependant l’usage d’une lampe combinant UV (au moins 48 watts) et diode électroluminescente (LED) pour sécher et fixer chacune des quatre couches de vernis appliquées. Or, ces lampes émettent des rayons UV de type A (UVA), qui pénètrent profondément dans la peau et sont connus pour favoriser le vieillissement mais surtout le développement de cancers de la peau.

Des effets secondaires maintenant identifiés

Pour l’année 2022, une synthèse des effets secondaires induits par les vernis semi-permanents en recensait trois types, tous chez des femmes : des réactions cutanées allergiques (66 cas, 70,5 %), des atteintes mécaniques des ongles (23 cas, 26,1 %) et trois cas de cancers cutanés à type de carcinome épidermoïde induit (3,4 %).

Les rayons UVA sont connus pour …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Votre programme de formations 2024

Actus produitsAutres articles

826résultats