HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
lundi 13 mai 2024À la une

DGCCRF : bilan 2023 et perspectives 2024

DGCCRF : bilan 2023 et perspectives 2024

Le 3 mai, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a présenté son bilan d’activité 2023 et ses perspectives d’action pour 2024. Avec plusieurs points qui touchent directement le secteur cosmétique.

Temps de lecture
~ 2 minutes

En 2023, la DGCCRF a poursuivi sa surveillance du marché avec plus de 95 000 visites auprès de plus de 66 000 établissements et sites internet.
Le dispositif SignalConso a enregistré plus de 270 000 signalements. 916 produits non alimentaires non conformes ou dangereux ont fait l’objet d’une alerte, dont 106 cosmétiques.
Dans les “temps forts” de 2023, la DGCCRF indique avoir tenu une première réunion avec les autorités chinoises pour travailler sur la certification à l’export des produits cosmétiques français en Chine, certification qu’elle a l’intention de rendre obligatoire.

En 2024

La DGCCRF rappelle qu’elle est dès cette année l’unique autorité de surveillance française du marché et qu’elle aussure dorénavant le contrôle des produits et établissements cosmétiques, jusqu’alors assuré par l’ANSM.
Dans le cadre de la vérification de la loyauté et de la sécurité des produits, elle confirme son axe de contrôle des nanomatériaux dans les cosmétiques, et son intention de contribuer sur ce point aux consultations de la Commission européenne dans le cadre de la révision du Règlement Cosmétiques 1223/2009.

Sources
Présentation du bilan 2023 de la DGCCRF, Ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Communiqué de presse, 3 mai 2024 …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Préparez votre venue !