lundi 11 juin 2012Autour des bébés

Pour la toilette de bébé : eau, lait ou liniment ?

undefined

Les gammes bébé ne cessent d’augmenter leurs références. Si l’offre est grande, seuls quelques indispensables suffisent pour la toilette de son bébé. Mais pour la jeune maman, quelle différence y a-t-il dans la formulation et l’utilisation d’une eau nettoyante, d’un lait de toilette ou hydratant et d’un liniment ? Passage en revue de ces 4 basiques. 

Temps de lecture
~ 4 minutes

L’eau nettoyante, pour une toilette légère et rafraîchissante

Ou lotion, eau lavante ou solution micellaire… elle s’emploie pour nettoyer ponctuellement le visage (après un biberon ou un repas) et le corps du bébé en douceur. Elle aide aussi à éliminer les impuretés des fesses lors des changes légers. Utilisée sans rinçage quand sa formulation ne contient aucun ingrédient indésirable (et notamment sensibilisant) à tout moment de la journée, elle assainit et rafraichît l’épiderme sans altérer le film hydrolipidique. Même si sa composition dénombre des actifs protecteurs, elle n’a pas les fonctions hydratante et apaisante d’un lait ou d’un baume.
Formulée sur la base d’une phase aqueuse (eau, eau thermale, eau florale, aloe vera), c’est une galénique liquide comportant des agents nettoyants et hydratants (glycérine) et, malheureusement trop souvent, du parfum, jamais des plus conseillés pour un bébé. Parfois, et s'il s'agit seulement de parfaire une toilette ou de rafraîchir bébé, une eau thermale peut être bien préférable.

Le lait de toilette ou lait nettoyant, pour une toilette complète

Comme son nom l'indique, il sert à nettoyer la peau du bébé et son application est souvent recommandée sans rinçage. Son utilisation sur le corps peut remplacer occasionnellement le bain pour les plus petits, et est indiquée quand la peau est irritée. Sur le visage, il sert à débarbouiller dès que les bébés diversifient leur alimentation ou lorsqu'ils régurgitent. Lors du change, il est recommandé pour le nettoyage des fesses réactives (rougies). Car il aide à éliminer en douceur les impuretés du siège, souvent agressé par les lingettes dont l'utilisation est très répandue.
Sa composition met en œuvre des bases lavantes très douces, des eaux florales (fleur d’oranger, camomille, rose, lavande), des extraits végétaux adoucissants (coton, verveine, miel) et des huiles végétales (tournesol, jojoba, soja, amande douce, noyau d’abricot) respectueuses du film hydrolipidique du bébé et qui maintiennent aussi une bonne hydratation cutanée.

Faut-il rincer les "sans rinçage" ?
Sans ambiguïté, la réponse des experts de L’Observatoire des Cosmétiques est : "Oui !" malgré les recommandations des étiquettes. Avec l’emploi généralisé des produits de nettoyage sans rinçage, soulignent-ils, on s’est rendu compte d’une recrudescence des problèmes cutanés (allergies, irritations). Donc, rinçage obligatoire, de préférence avec une eau thermale.

 

Le lait hydratant, pour protéger l’épiderme

Dénommé aussi baume nourrissant, émulsion ou émollient pour le corps, il sert à assurer une bonne hydratation de la peau du bébé, à apaiser son épiderme réactif, à restaurer son film hydrolipidique si celui-ci a été agressé par l'eau du bain ou une sortie à l'extérieur. Il est appliqué sur une peau propre après le bain ou lorsque c'est nécessaire, à l'inverse d'une crème protectrice utilisée avant les sorties et plutôt sur le visage ou les zones fragiles exposées aux éléments climatiques (vent, froid).
Sa formulation à base d'émollients et d'humectants comme le glycérol, d'actifs restructurants et de corps gras comme le beurre de karité apporte des éléments nutritifs qui aident à lutter contre la sécheresse cutanée.

Le liniment, idéal pour le change

Sans rinçage, le liniment s'utilise comme un lait nettoyant, par effleurements doux, à chaque changement des couches. Avec un peu de produit déposé sur un coton, il nettoie les fesses et les petits plis du siège, fragilisés par l'acidité des urines et leur macération dans les couches, et prévient des rougeurs et érythèmes fessiers. Ce n’est pas un hydratant, ni un produit de massage.
Sa composition est un mélange de 50 % d'huile d'olive (adoucissante et protectrice) et de 50 % d'une solution d'hydroxyde de calcium (communément appelée eau de chaux). Sont parfois rajoutés des huiles végétales (tournesol, coco, ricin, noyau d'abricot, amande douce), des actifs adoucissants et apaisants (miel, aloé vera, calendula, bisabolol) ou protecteurs (cire d’abeille).
À noter : c'est le seul produit que les experts de L'Observatoire des Cosmétiques recommandent de ne pas rincer. Son pH et sa composition étant de nature à prévenir les rougeurs et irritations du siège, il est considéré comme un vrai produit de soin. En revanche, il ne convient pas, mais pas du tout, et quoi qu'en disent certaines étiquettes, au démaquillage de la peau du visage de maman.

© 2012- 2020  CosmeticOBS

Autour des bébésAutres articles

15résultats