CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
18 septembre 2018Billets d'humeur

On conserve les conservateurs ? pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

???

Dans une récente information, on nous dit que le marché des conservateurs cosmétiques devrait connaître une croissance exponentielle pour atteindre 1,4 milliard de dollars US d’ici à 2024, en dépit de la position très controversée auprès des consommateurs. Ceci ne fait d’ailleurs que confirmer une autre information du même genre, bien que différente, qui nous est rapporté dans le rapport sur la fréquence d’utilisation des conservateurs antimicrobien dans les produits aux USA. Il y a là de quoi s’interroger…

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Comme on peut le voir, malgré tout ce que l’on entend sur cette question, l’utilisation de ce genre de substances ne fait que progresser. Et tout ça dans un contexte où, tous les jours que Dieu fait, on nous rapporte de nouvelles avancées sur le rôle de microbiome et des dizaines de milliards de minuscules choses qui nous habitent, ou que nous habitons !!! D’ailleurs, nous n’avons pas beaucoup d’idée, sur l’impact des conservateurs sur ce fameux microbiome. Quelques experts tirent bien la sonnette d’alarme, mais apparemment un peu dans le désert. Et les congrès se multiplient, mais pour quelles avancées ?

C’est une de ces curieuses contradictions de nos métiers, et il y en a bien d’autres. Comme disait le Président Chirac, il y a le feu dans la maison et on regarde ailleurs !

Du côté de la réglementation, on ne voit rien venir.
Du côté du naturel, il y a bien des propositions, mais aucune n’est réglementairement acceptable ! Ah si, mais il faut dire que ça fait autre chose et que ce n’est pas de notre faute si en même temps, ça tue des bactéries. Et lesquelles d’ailleurs ...