lundi 25 janvier 2016Congrès

La réglementation cosmétique en Arabie Saoudite

© L'Observatoire des Cosmétiques

Les Rencontres Internationales organisées par Business France et Cosmed en décembre 2015 étaient consacrées à l'export vers les pays du Moyen-Orient. À commencer par le plus grand d'entre eux, l'Arabie Saoudite, dont la réglementation pour le secteur a été présentée par le groupe SGS, spécialisé dans l'inspection, le contrôle, l'analyse et la certification des produits.

Temps de lecture
~ 6 minutes

Suite à l'intervention de Pascal Roger, Directeur du bureau Business France en Arabie Saoudite, qui a présenté le pays et son marché (voir l'article à ce sujet ), le focus sur l'Arabie Saoudite s'est donc poursuivi par ses aspects réglementaires.

Le secteur cosmétique est actuellement réglementé par la norme GSO 1943:2009, en passe d'être remplacée par la norme GSO 1943:2014.
La définition du produit cosmétique y est très similaire à celle du Règlement européen puisqu'il s'agit de "toute substance ou préparation destinée à être mise en contact avec les différentes parties externes du corps humain (épiderme, système pileux, ongles, lèvres et organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales dans le but, exclusivement ou principalement de les nettoyer, les parfumer, changer leur apparence et/ou corriger les odeurs corporelles et/ou les protéger ou de les maintenir en bon état" .

On note cependant une différence avec une définition spécifique pour les produits-frontière : "les produits dont il est difficile de déterminer s'ils sont considérés comme des médicaments, des dispositifs médicaux ou des produits de santé sont appelés produits-frontière".
La catégorie et la classification des produits sont évaluées par un comité ad hoc, qui se base sur des lignes …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements


Eléments associés(2)

CongrèsAutres articles

578résultats