HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
lundi 22 avril 2024Congrès

Le marché cosmétique britannique

Le marché cosmétique britannique

Ça bouge en Grande-Bretagne ! Et on ne parle pas là seulement de la réglementation, mais aussi du marché cosmétique, qui, malgré le Brexit, continue à se montrer des plus dynamiques. Lors de la journée internationale du Congrès réglementaire de Cosmed le 25 mars 2024, Nathalène Foubert, du bureau Business France de Londres a fait le point sur les chiffres clés et les tendances de ce marché.

Temps de lecture
~ 6 minutes

Les chiffres clés

Le marché des cosmétiques au Royaume-Uni est le troisième marché leader en Europe, après l’Allemagne et la France. Mature et concurrentiel, il est dominé par des acteurs mondiaux bien établis. Mais c’est aussi un marché à la pointe des tendances, toujours à la recherche d’innovation et très dynamique. “Il faut pouvoir vraiment innover et se différencier pour l’attaquer et réussir sur ce marché-là”, a indiqué Nathalène Foubert.

Enfin, il est marqué par une certaine résilience, puisque, même depuis le Brexit, le Covid et le contexte économique actuel, avec l’inflation qui a atteint son plus haut niveau depuis 40 ans en octobre 2022 (+ 11,1 %), il reste en bonne santé. On y observe ainsi le “Lipstick effect” et les consommateurs continuent de dépenser en beauté et en soins personnels.

En 2022, l’industrie cosmétique a généré 26,7 milliards d’euros sur toute sa chaîne de valeur, dont 3,3 milliards d’euros pour la fabrication, et toutes catégories confondues, les ventes ont représenté 16 milliards d’euros.

Parmi les catégories de produits qui ressortent sur ce marché (chiffres 2022) :
• les soins de la peau : 3,7 milliards d’euros,
• le maquillage : 2,4 milliards,
• les parfums : 2,3 milliards, …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Préparez votre venue !

CongrèsAutres articles

648résultats