lundi 28 septembre 2015Congrès

Le nouveau consommateur chinois

© L'Observatoire des Cosmétiques

La Chine change, et vite. Ses consommateurs aussi. Comment capter les tendances pour répondre à leurs nouvelles attentes, saisir dans l'air du temps ce qui les fait vibrer pour leur proposer les produits cosmétiques qui pourront les faire rêver et les séduire ? C'était l'objet de la conférence donnée par Dao Nguyen, fondatrice de l'agence Essenzia, au salon Beyond Beauty.

Temps de lecture
~ 15 minutes

Après 15 ans d'expérience dans l'industrie du luxe, Dao Nguyen a fondé Essenzia pour accompagner les marques dans leurs stratégies de développement à l'étranger, et particulièrement en Asie. Son expertise, dit-elle, la conduit à " explorer l'identité collective, pour comprendre les signaux faibles d'aujourd'hui qui auront un fort impact demain ".
Et c'est en racontant cinq histoires qui ont fait vibrer les Chinois récemment, pour en faire ressortir ce qui a suscité les réactions et les enseignements que les marques peuvent en retirer et exploiter à leur avantage, qu'elle a choisi de construire sa présentation.

La règle des 3 M

Sur fond de ralentissement, de dévaluation et de lois anti-corruption, les perspectives de croissance de la Chine peuvent aujourd'hui être envisagées avec un peu de pessimisme. Pas forcément justifié, selon l'intervenante, qui précise que le marché chinois a deux dimensions :
• à l'échelle locale, sur une superficie de 17 fois la France, avec 1,4 milliard d'habitants, et une croissance portée aujourd'hui par la consommation intérieure que les autorités ont bien l'intention de soutenir,
• à l'échelle mondiale, avec aujourd'hui plus de 170 millions de Chinois qui voyagent à travers le monde et qui ont dépensé 264 milliards de dollars …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

CongrèsAutres articles

582résultats