HT :
TVA :
TTC :

Spécial ÉTÉ 2022
mardi 28 juin 2022Congrès

Les cosmétiques sont-ils essentiels ? : l’étude de Cosmetics Europe

Les cosmétiques sont-ils essentiels ? : l’étude de Cosmetics Europe

Dans le sillage du Green Deal européen et de la Stratégie Substances chimiques pour un développement durable qui en est un des volets, l’essentialité ou l’utilisation essentielle est en passe de devenir un critère d’acceptabilité d’une substance, voire d’un produit. Et ce concept inquiète l’industrie, particulièrement pour le moment où il faudrait prouver qu’un usage cosmétique est réellement essentiel à la société. La Conférence annuelle de Cosmetics Europe, qui s’est tenue les 15 et 16 juin, en a fait une de ses thématiques, et c’est John Chave, son Directeur Général, qui a présenté le détail d’une récente enquête… essentielle.

Temps de lecture
~ 7 minutes

“On entend souvent dire que les cosmétiques sont superficiels ou pas indispensables… Nous, dans l’industrie cosmétique, ne croyons pas que cela soit vrai. Et c’est une question de plus en plus centrale, non seulement en termes de perception, mais aussi de traitement et d’approche par les parties prenantes et les législateurs, notamment avec le concept d’essentialité développé par la Commission européenne”, a introduit John Chave.

Et c’est pour mesurer à quel point les produits cosmétiques peuvent être essentiels que Cosmetics Europe a commandé au cabinet international d’études de marché IFOP une enquête sur la façon dont les consommateurs perçoivent les produits cosmétiques.

Cette étude a été menée en mars 2022 par le biais de questionnaires en ligne auprès d’un échantillon de 6033 consommateurs de plus 18 ans, représentatif de la distribution en âge et en sexe de la population, dans 10 pays des quatre coins de l’Europe (Danemark, Suède, France, Allemagne, Royaume Uni, Pays-Bas, Italie, Espagne, Pologne, Bulgarie).

Une très large utilisation des cosmétiques

Premier enseignement de l’étude : les cosmétiques sont utilisés par tous les consommateurs, à raison de plus de 7 produits différents par jour (32 % des personnes interrogées en utilisent même 8 ou plus) et de …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

CongrèsAutres articles

607résultats