lundi 29 avril 2019Congrès

Tout comprendre aux CMR

Constantin Dallot

Qu’est-ce qu’un CMR ? Par quel processus aboutit-on à la classification harmonisée d’une substance ? Quels en sont les impacts en cosmétique ? Lors des Rencontres Réglementaires organisées par Cosmed le 21 mars 2019, Constantin Dallot, Expert toxicologue et consultant du cabinet ATOUT REACH, est venu expliquer les notions nécessaires pour bien comprendre les CMR.

Temps de lecture
~ 8 minutes

“Avec le Règlement Omnibus, les CMR sont plus que jamais au cœur de l’actualité”, a d’abord rappelé Constantin Dallot.

CMR est le sigle qui désigne les substances classifiées Cancérogènes, Mutagènes ou toxiques pour la Reproduction. Elles sont distinguées en trois catégories en fonction de leur danger potentiel :
• CMR 1A : substances dont le caractère CMR est avéré ;
• CMR 1B : substances dont le caractère CMR est fortement présumé ;
• CMR 2 : substances dont le caractère CMR est suspecté.

Avant d’aborder comment une substance est classifiée CMR et les conséquences en cosmétique, Constantin Dallot a expliqué quels dangers elles représentent.

M comme Mutagénicité sur les cellules germinales

La mutagénicité est tout ce qui modifie l’information dans l’ADN dans les cellules, qui leur permet d’habitude d’avoir un fonctionnement normal et approprié. L’exposition à certaines substances mutagènes peut modifier cette information. On parle ainsi de génotoxicité, terme englobant les modifications de la structure, du contenu informationnel ou de la séparation de l’ADN, et de mutagénicité, qui suppose l’induction de changements permanents dans la quantité ou la structure du matériel génétique d’une cellule. On parle aussi de clastogénicité (une induction de cassures chromosomiques) ou d’aneuploïdie (une induction …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements


Eléments associés(1)

CongrèsAutres articles

578résultats