HT :
TVA :
TTC :

Le symposium sur les tests cliniques et précliniques
lundi 20 décembre 2021ECHA

Les comités scientifiques de l'ECHA favorables à de nouvelles restrictions des PFAS

Les comités scientifiques de l'ECHA favorables à de nouvelles restrictions des PFAS

L’ECHA (agence des produits chimiques européenne) vient d’annoncer que les Comités d’Évaluation des Risques et d’Analyse Socio-Économique soutiennent la proposition de l’Allemagne de restreindre l’utilisation de l’acide undécafluorohexanoïque (PFHxA) et des substances connexes. Cette restriction potentielle devrait permettre de réduire davantage l’exposition de l’environnement et de l’homme à ces substances chimiques résultant principalement de leur utilisation dans les matériaux en contact avec les aliments, les textiles et les mousses anti-incendie, mais qui peuvent aussi être présents dans les produits cosmétiques.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Le Comité d’Analyse Socio-Économique (CASE) a adopté son avis final sur la proposition de l’Allemagne visant à limiter l’acide undécafluorohexanoïque (PFHxA), ses sels et les substances connexes. Cet avis fait suite à un avis antérieur du Comité d’Évaluation des Risques (CER) de juin 2021 visant à restreindre ces substances qui sont très persistantes et mobiles dans l’environnement et peuvent endommager le système reproductif humain.

Le RAC a soutenu la restriction proposée pour les utilisations où il n’est pas possible de minimiser les émissions par d’autres moyens, notamment pour les utilisations grand public dans les matériaux en contact avec les aliments et les textiles ainsi que pour les mousses anti-incendie utilisées par les services d’incendie municipaux et à domicile.

Le SEAC considère qu’une restriction de l’utilisation du PFHxA est, en général, une mesure appropriée pour faire face aux risques identifiés et pour assurer un niveau de protection cohérent pour les personnes et l’environnement à travers l’Union européenne. Toutefois, alors que le CASE a conclu qu’une restriction de certaines utilisations était susceptible d’être proportionnée (par exemple, les textiles dans les vêtements de consommation, le papier et le carton dans les matériaux en contact avec les aliments et les produits cosmétiques), les incertitudes …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Meilleure innovation ingrédient 2022

ECHAAutres articles

89résultats