HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
lundi 6 mai 2024Filière

Européennes 2024 : un manifeste de la FEBEA

Européennes 2024 : un manifeste de la FEBEA

À quelques semaines des élections européennes, la FEBEA, qui représente en France le secteur cosmétique, interpelle les élus et futurs élus européens sur sept propositions pour préserver et développer l’industrie cosmétique en France et en Europe.

Temps de lecture
~ 2 minutes

“Pour l’industrie cosmétique, les enjeux européens sont décisifs. En amont des élections européennes, le secteur, représenté en France par la FEBEA (Fédération des Entreprises de le Beauté) veut rappeler son ambition et les conditions qu’elle estime indispensables à la préservation d’une industrie française et européenne de la cosmétique forte et durable”, indique le manifeste en préembule.
Trois axes prioritaires ont été identifiés, et déclinés en sept propositions.

I. Garantir au secteur une stabilité normative et un cadre harmonisé
Proposition 1 : Juguler l’inflation législative pour préserver la compétitivité du secteur, dans un contexte économique et concurrentiel exigeant. Cela doit passer concrètement par une pause dans la production législative européenne en matière environnementale…
Proposition 2 : Assurer une cohérence entre les législations nationales et européennes dans tous les domaines, et lutter contre les surtranspositions, en renforçant notamment les mécanismes européens de contrôle des mesures proposées au niveau des États membres (comme celle prévue par la France de rendre obligatoire une certification BPF)…
Proposition 3 : Lever toutes les barrières non tarifaires entre les États membres et garantir une mise en œuvre cohérente de la législation de l’UE, pour progresser vers un marché européen des cosmétiques parfaitement intégré, en …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Préparez votre venue !

FilièreAutres articles

662résultats