CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
20 juin 2018L'actualité des cosmétiques

Cosmecert en pratique pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Logo Cosmecert

Après plusieurs années de travail, Cosmébio vient de lancer son organisme de contrôle et de certification, Cosmercert. Nicolas Bertrand, directeur de Cosmébio, l’a présenté à l’occasion de l’assemblée générale de l’association qui s’est tenue à Paris le 5 juin 2018.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Cosmébio, déjà à l’initiative de la charte du même nom et membre fondateur du référentiel Cosmos, vient de créer sa filiale de certification, Cosmecert. Le but ? Proposer aux marques une alternative aux organismes certificateurs existants pour labelliser leurs produits et également booster la compétitivité du secteur.

Les services

Il est possible de faire valider soit les matières premières, soit les produits finis, toujours selon référentiel Cosmos.

Dans les deux cas, deux niveaux de certification sont possibles.

Produits finis :
• COSMOS Natural (cosmétiques naturels).
• COSMOS Organic (cosmétiques biologiques).

Matières premières
• COSMOS Approved (sans contenu bio).
• COSMOS Certified (avec du contenu bio).

Le processus de certification

Avant toute chose, la demande de labellisation se fait électroniquement.
Elle doit faire mention des sites de production à visiter et des références des produits concernés.
Un contrat de certification est alors établi et un devis est fixé entre les deux parties.
Cosmercert procède au contrôle et à l’évaluation qui incluent la vérification des formules et du packaging ainsi qu’à un (voire deux) audits par an sur site.

La grille tarifaire

Contrôle et validation de matières premières (Cosmos Certified/Cosmos Approved)
• Validation matières premières (Cosmos Certified) : 75 € HT/MP et 25 € pour le renouvellement et ...