CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
28 août 2018L'actualité des cosmétiques

Les ingrédients cosmétiques identifiés "Perturbateurs endocriniens" Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

???

Les critères permettant d’identifier les perturbateurs endocriniens n’étant pas encore définis pour le secteur cosmétique, on pourrait être tentés de faire l’autruche et d’ignorer qu’il peut y avoir un problème. On se doute que nombre de consommateurs et d’associations qui les représentent ne seront pas d’accord avec ce postulat. Et qu’un nombre tout aussi conséquent de formulateurs aurait des scrupules à utiliser des ingrédients qui pourraient avoir un effet délétère sur les personnes qui vont utiliser les produits qu’ils élaborent. Chacun peut donc être tenté de vouloir les éviter. Notamment en ciblant les substances qui sont déjà avérées ou fortement suspectées d’agir en perturbateur endocrinien.

Temps de lecture : ~ 1 minutes

Les perturbateurs endocriniens peuvent être présents dans des produits de consommation très divers. La liste ci-dessous ne concerne que ceux qui peuvent être utilisés dans les cosmétiques, et a été dressée sur la base des travaux de l’IPCP (Groupe d’experts international sur la pollution chimique) initiés par l’ONU, ainsi que sur la liste publiée par la Commission européenne. Elle ne comprend pas les substances déjà listées dans l’Annexe II du Règlement Cosmétiques (ingrédients interdits).

Sur la liste des perturbateurs endocriniens
• Diisobutyl phthalate (ne figure pas dans l’Annexe II mais classé CMR et listé dans les substances à interdire)
• Benzophenone-1
• Benzophenone-2
• Benzophenone-3 (Oxybenzone)
• Diethyl phthalate
• Ethylhexyl methoxycinnamate (Octinoxate)
• BHA
• BHT
• t-Butyl methyl ether
• Nitrophenol
• Parabènes : Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, Butylparaben
• Resorcinol
• Styrene
• Triclosan
• Triphenyl phosphate

LW

Tous les articles (685)