CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
21 novembre 2019L'actualité des cosmétiques

U'Cosmetics 2020 part à l'assaut de la cosmétofood pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

U'Cosmetics 2020 part à l'assaut de la cosmétofood

Comment le secteur alimentaire nourrit-il l’innovation cosmétique ? C’est à cette question que les participants au concours U’Cosmetics devront répondre en présentant un produit cosmétique en lien avec cette problématique. Pour sa onzième édition, le concours étudiant organisé par l’UCO Bretagne Nord a retenu le thème de la “cosmétofood”. L’événement aura lieu à Guingamp, le 20 mars 2020.

Temps de lecture : ~ 2 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

“La cosmétique s’est souvent inspirée de l’alimentaire dans les techniques industrielles, dans les actifs et additifs, dans nos sens et dans notre quotidien”, expliquent les organisateurs du concours. “L’origine de ce thème exprime le fait que l’ingestion de certains aliments rend plus beau/plus belle. Ici, cela revient plutôt à exploiter les qualités des aliments (hydratation, anti-oxydation) en les utilisant dans des produits cosmétiques. Il sera donc nécessaire de rappeler le cadre réglementaire de la Cosmétofood : il ne s’agit pas ici d’ingestion mais bien de concepts issus de l’alimentaire, transposables à la cosmétique. L’alimentaire est un large univers et l’innovation cosmétique puise dans ce dernier pour créer les tendances et les nouveautés de demain”.

Le 19 mars 2020, les 10 équipes retenues présenteront leur projet devant le jury, les professionnels et les étudiants présents. Les équipes ayant proposé les projets les plus novateurs seront récompensées par quatre prix :
• le prix innovation formulation,
• le prix concept innovant,
• le prix spécial Philippe Collas,
• le prix coup de cœur du jury. 


Comme tous les ans, un colloque professionnel sera également organisé.
Pour l’édition 2020, six acteurs de l’industrie cosmétique aborderont des thèmes aussi variés que les limites de la cosmétofood sur le plan réglementaire, les applications ...