CosmeGreen, le premier tensioactif cosmétique de SurfactGreen

CosmeGreen, le premier tensioactif cosmétique de SurfactGreen

En respectant les principes de la chimie verte, SurfactGreen propose différents types de tensioactifs éco-compatibles, biosourcés et biodégradables. Ils sont obtenus à partir de matières premières renouvelables qui n’entrent pas en compétition avec la filière alimentaire, ce qui rend possible des productions en grand volume. Les tensioactifs développés par SurfactGreen trouvent des applications variées : les émulsions bitumineuses, la détergence industrielle, les produits phyto-sanitaires, et maintenant, avec le nouvel Cosmegreen, la cosmétique.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Les tensioactifs cationqiues de SurfactGreen ont la particularité d’être tous brevetés, biosourcés, facilement biodégradables et d’être dotés d’une faible toxicité environnementale.
Ils se déclinent aujourd’hui en quatre segments :
• DeterGreen™ : des tensioactifs de haute performance facilement biodégradables et avec une écotoxicité réduite pour les produits détergents,
• AdjuGreen™ : des solutions éco-compatibles pour la formulation des produits phytopharmaceutiques,
• EmulGreen™ : une gamme de produits pour la fabrication d’émulsions bitumineuses à froid plus respectueuses de l’environnement et de la sécurité des salariés,
• CosmeGreen™ : une gamme de produits pour la fabrication de soins capillaires, 100 % d’origine végétale, facilement biodégradable et à faible potentiel éco-toxique.

L’engagement durable et écoresponsable

Réduction de la pollution des eaux (biodégradabilité, faible toxicité), chimie verte, réduction de l’impact environnemental des matières premières et production minimalisée de déchets (résidus ou co-produits), procédé de fabrication sans solvant, sans huile de palme ni OGM, Vegan et made in France… CosmeGreen™ ES 1822+ est fermement ancré dans la tendance naturelle et éthique qui domine aujourd’hui dans le segments des soins capillaires.
Issu de racines de betterave et de graines de colza, il n’est pas toxique pour les organismes aquatiques, est 80 fois moins toxique que le …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

L'actualité des ingrédientsAutres articles

647résultats