CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
27 janvier 2019L'actualité des ingrédients

Les actifs verts de Cosmétagora 2019 pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Les actifs verts de Cosmétagora 2019

Le salon Cosmétagora s’est tenu à Paris les 15 et 16 janvier 2019. Parmi ses quelques 170 exposants, nombre d’entre eux proposaient des matières premières cosmétiques axées sur la tendance naturelle, toujours plus présente et qui devient comme un prérequis dans toutes les catégories d’ingrédients, fonctionnels ou actifs. Présentation de quelques-uns d’entre eux.

Temps de lecture : ~ 8 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Cosmé-Phytamis® Bio – Alban Muller

Les Cosmé-Phytamis® BIO sont des extraits de plantes issues de l’agriculture biologique utilisés pour la fabrication de produits cosmétiques. La concentration en molécules actives est garantie par la standardisation de ces actifs naturels cosmétiques sur un support de glycérine d’origine végétale, issue de l’Agriculture Biologique ou conventionnelle (au choix).
De l’abricot à la vigne rouge, en passant par le bouleau, la carotte, l’échinacée, la fraise, la griotte, l’hamamélis, le kiwi, la lavande, le marron d’Inde, la pomme, le romarin, le sureau ou le thé noir, la gamme propose 37 spécialités différentes.

Qualité optimale constante
• Concentration en molécules actives 5 à 10 fois supérieure à celle des extraits du marché grâce à un procédé de fabrication écoresponsable exclusif.
• Titration en molécules actives (CLHP) : activité garantie.
• Standardisation : concentration constante et reproductible.

Sécurité & conformité réglementaire
• Traçabilité complète de la plante à l’extrait jusque dans le produit fini ; • Conformité aux standards COSMOS et Ecocert.

Produit naturel et Dirt Beauty – SEPPIC

SEPPIC, au travers de ses Geotrends, a présenté des formules adaptées aux cinq grandes tendances du moment : le DIY pour la beauté personnalisée, le minimalisme pour la tendance bien-être, le “photo-ready” pour la digitalisation, et bien sûr ...