CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
13 novembre 2018Produits

Le parfum anti-âge à base d’eau : un produit inédit Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

L’Eau Anti-Âge de Filorga

L’utilisation de molécules odoriférantes dans le domaine des soins de la peau n’est pas un processus très récent. En effet, depuis très longtemps, l’utilisation de ce type de substances est courant, à la fois dans des produits d’hygiène et dans des soins du visage. Ce que nos anciens appelaient les essences ont permis pendant longtemps la réalisation de ce type de produits. Cette pratique a disparu petit à petit au profit de molécules ciblées, beaucoup mieux définies, ce que l’on appelle les principes actifs, et qui s’adressent principalement à des cibles biologiques de la peau. Toutefois, certains ont gardé en tête l’idée que ces substances peuvent avoir de l’intérêt. C’est tout à fait le cas des huiles essentielles largement utilisées dans des applications de ce type. Mais petit à petit, deux catégories de substances se sont distinguées : celles qui font du bien et celles qui sentent bon ! Rares sont les projets qui tentent de réconcilier ces notions.

Temps de lecture : ~ 6 minutes

Lorsque la marque Filorga, positionnée sur l’axe de la médiesthétique, a souhaité développer des produits parfumants, elle a recherché une approche originale spécifique de façon à ne pas tomber dans le plagiat qui consisterait à faire un parfum alcoolique de plus. Pour ce faire, Filorga a développé une brume parfumée qui combine des effets neurosensoriels et des actifs cutanés à effet biologique prouvé. Ultrafine, ultralégère, vaporeuse, L’Eau Aanti-Âge de Filorga est une brume de soin sans alcool, qui diffuse deux effets sur la peau.

1) Un effet biologique grâce :
• Aux Actiscents™ Filorga, extraits aromatiques aux propriétés antiélastase, antihyaluronidase et antioxydantes, pour préserver les molécules essentielles de la peau. Preuves à l’appui avec de nouveaux tests in vitro réalisés par un laboratoire spécialisé en Aromacosmétique.
L’Aromacosmétique, une science relativement jeune, permet d’étudier les propriétés cosmétiques cachées des ingrédients de parfumerie. Parce que si les parfums ont un effet sur les cellules olfactives, ils ont également un impact sur les cellules cutanées… Une fois chaque ingrédient décortiqué, scanné, testé en laboratoire, ils peuvent se recombiner entre eux, en fonction de leurs propriétés complémentaires ou synergiques, pour former des “parfums actifs” customisés®.
• Au NCTF™, formule star utilisée en mésothérapie chez le médecin esthétique, pour stimuler la production de nouvelles fibres de collagène et impulser à la peau une nouvelle dynamique.

2) Un effet neurosensoriel grâce à un parfum, frais, vivifiant, envoûtant, qui dynamise et renforce la confiance en soi. Des effets mesurables grâce à de nouveaux outils comme le “Mood Mapping” qui note les réactions émotionnelles face aux parfums et le “Mood Portrait” (qui explore le lien inconscient entre parfums et émotions en associant des images à des parfums pour exprimer les émotions).

L’Actiscent™® Filorga, créé sur-mesure pour l’Eau Anti-Âge Filorga, se concentre bien évidemment sur ses effets rajeunissants, avec :
• une activité anti-hyaluronidase (absolues de genièvre et de mimosa) pour le maintien de l’hydratation et de la matrice extra- cellulaire,
• une activité anti-élastase (extrait de romarin), qui préserve l’intégrité des fibres d’élastine et lutte contre l’inflammation,
• Une activité anti-radicalaire (extrait d’olive), qui atténue l’inflammation, protège des UV, de la pollution et du stress oxydatif en général.
Pour une action intégrale sur tous les prédateurs cellulaires qui font vieillir la peau en accéléré…

La pyramide olfactive
• Note de tête : Sauge sclarée, Thym, Cardamome, Bergamote, Citron, Limette, Orange, Notes Aqueuses
• Note de cœur : Jasmin, Lilas, Pivoine
• Note de fond : Bois de cèdre, Muscs blancs

Pour compliquer un peu les choses, la marque a cherché à se passer de la présence de l’alcool éthylique. C’est donc sur la base d’une microémulsion réalisée à partir d’huiles végétales et de glycols choisis spécifiquement pour leur toucher non collant que ce produit a été développé. Voici la Liste des ingrédients au moment du lancement :
- INCI : Aqua, Parfum, Dipropylene glycol, Decylene glycol, Sodium chloride, Tetrasodium EDTA, BHT, Helianthus annuus seed oil, PPG-1-PEG-9 Lauryl glycol ether, Quillaia saponaria bark extract, Methylisothiazolinone, Polysorbate 80, Glucose, Potassium chloride, Calcium chloride, Magnesium sulfate, Glutamine, Sodium phosphate, Sodium acétate, Ascorbic acid, Lysine HCl, Arginine, Alanine, Histidine, Valine, Leucine, Threonine, Isoleucine, Tryptophan, Phenylalanine, Tyrosine, Glycine, Serine, Deoxyadenosine, Cystine, Glutathionne, Cyanocobalamin, Deoxycytidine, Deoxyguanosine, Deoxythymidine, Asparagine, Aspartic acid, Ornithine, Glutamic acid, Nicotinamide adenine dinucleotide, Proline, Aminobutyric acid, Methionine, Taurine, Hydroxyproline, Glucosamine, Coenzyme A, Gluconolactone, Sodium glucuronate, Sodium uridine triphosphate, Thiamine diphosphate, Disodium flavine adenine dinucleotide, Nicotinamide adenine dinucleotide phosphate, Retinyl acetate, Inositol, Methyldeoxycytidine, Niacin, Niacinamide, Pyridoxal, Pyridoxine, Biotin, Calcium pantothenate, Folic acid, Riboflavin, Thiamine diphosphate, Tocopherol phosphate, Citral, Citronellol, Geraniol, Limonene, Linalool.

NB : la liste est assez longue compte-tenu de la présence de NCTF qui constitue un seul ingrédient par lui-même. Par ailleurs la formule a été modifiée pour tenir compte des évolutions de la réglementation, en particulier concernant le système conservateur.

À propos de l’auteur
Biologiste de formation, Jean Claude Le Joliff a été un homme de R&D pendant de nombreuses années. Successivement en charge de la R&D, puis de la Recherche et de l’Innovation dans un grand groupe français de cosmétiques et du luxe, et après une expérience de création d’un centre de recherche (CERIES), il s’est tourné vers la gestion de l’innovation.
Il a été par ailleurs Professeur associé à l’Université de Versailles Saint Quentin (UVSQ) et reste chargé de cours dans le cadre de plusieurs enseignements spécialisés : ISIPCA, IPIL, ITECH, UBS, UCO, SFC, etc.
Il est le fondateur de inn2c, société de conseil en R&D et Innovation. Consultant auprès de plusieurs sociétés internationales, il a participé activement à des projets comme Filorga, Aïny, Fareva, et bien d’autres.
Il a créé la Cosmétothèque®, premier conservatoire des métiers et des savoirs faire de cette industrie.

© Cosmétothèque® – Tous droits réservés

Tous les articles (28)