HT :
TVA :
TTC :

Spécial ÉTÉ 2022
jeudi 7 avril 2022Rendez-vous

Cosmetics Europe donne rendez-vous en juin pour sa conférence annuelle

Cosmetics Europe donne rendez-vous en juin pour sa conférence annuelle

Cosmetics Europe vient d’ouvrir les inscriptions pour sa prochaine conférence annuelle, qui se tiendra à nouveau entièrement en ligne les 15 et 16 juin 2022. Avec pour thème “Faire face au changement”, elle abordera les récentes évolutions réglementaires, le concept d’essentialité en cosmétique, le futur des alternatives aux tests animaux, ou encore l’information digitale des consommateurs…

Temps de lecture
~ 6 minutes

La CEAC (Cosmetics Europe Annual Conference) s’était tenue entièrement en ligne en 2021, dans le contexte de la pandémie de Covid-19. C’est encore ce choix qui a été fait cette année, notamment, explique Cosmetics Europe, pour tenir compte de l’impact de cette pandémie qui persiste sur les politiques de voyage des entreprises.
Le programme, lui, reste sous le même format que les éditions en présentiel, avec des sessions plénières alternées avec des ateliers parallèles.

Mercredi 15 juin

9h00-9h15
Discours d’ouverture
-> John Chave, Directeur général, Cosmetics Europe
-> Thierry Breton, Commissaire marché intérieur, Commission européenne

9h30-10h45 - Session plénière
L’évolution du paysage réglementaire
La stratégie européenne en matière de produits chimiques pour le développement durable (CSS) a déclenché une révision simultanée de trois textes législatifs clés concernant les ingrédients et les produits cosmétiques : le Règlement sur la classification, l’étiquetage et l’emballage des produits chimiques (CLP) ; le Règlement sur l’enregistrement, l’évaluation, l’autorisation et les restrictions des produits chimiques (REACH) et le Règlement sur les produits cosmétiques (RPC).
Les cosmétiques seront probablement plus exposés à une approche de précaution, basée sur le danger, dans le cadre de la législation sur les produits chimiques de base. Le panel d’intervenants explorera les principes sous-jacents de l’évolution du paysage réglementaire, ce que cela signifie pour l’industrie ainsi que pour l’économie européenne et les consommateurs.
-> Hans Ingels, Chef d’Unité, DG GROW, Commission européenne
-> Frida Hök, Directrice adjointe, ChemSec
-> Emmanuel Guichard, Secrétaire Général General, Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA)

11h00-12h30 - Sessions parallèles

A. La triade CLP, REACH et Règlement Cosmétiques - Nouveaux liens et dépendances
S’appuyant sur la discussion de la séance plénière d’ouverture, cette session explorera en détail, sur le plan technique et pratique, les problèmes posés par l’évolution du paysage réglementaire avec des experts des industries chimiques et cosmétiques.
-> Jan Robinson, Président du groupe de coordination chimique des utilisateurs en aval (DUCC)
-> Sylvie Lemoine, Directeur exécutif Product Stewardship, Conseil européen de l’industrie chimique (Cefic)

B. L’avenir des alternatives à l’expérimentation animale en Europe dans le contexte de la stratégie chimique pour le développement durable
L’industrie cosmétique est à l’avant-garde du développement des alternatives à l’expérimentation animale (Alternatives to Animal Testing - AAT) pour l’évaluation réglementaire de la sécurité depuis plus de 30 ans. La Commission européenne a annoncé dans sa stratégie chimique pour le développement durable (CSS) qu’elle allait encourager la recherche multidisciplinaire et les innovations numériques pour s’éloigner de l’expérimentation animale. Dans le même temps, la révision de REACH a des implications importantes pour l’expérimentation animale. À la lumière de ce contexte politique, les panélistes discuteront de la manière de sensibiliser davantage à la science et aux AAT, ainsi que de faciliter leur utilisation.
-> Gavin Maxwell, Directeur pour la défense des sciences de la sécurité, Centre d’assurance de la sécurité et de l’environnement (SEAC), Unilever

14h00-15h30 - Session plénière

Les cosmétiques sont-ils essentiels ?
Cette session explorera la nature essentielle des cosmétiques et des produits de soins personnels. Les résultats de l’enquête de Cosmetics Europe sur la perception de nos produits par les consommateurs européens seront d’abord présentés. Ensuite, le panel d’intervenants discutera de l’importance des cosmétiques dans notre vie quotidienne en se concentrant non seulement sur les avantages fonctionnels des produits cosmétiques, mais aussi sur leur impact sur le bien-être, la confiance et la qualité de vie.
-> Stéphane Truchi, CEO, Groupe Ifop
-> Anna Segatti, President, La forza e il sorriso Onlus
-> Kacey Culliney, Journaliste, CosmeticsDesign-Europe

16h00-17h30 - Sessions parallèles

A. Les ingrédients sur la sellette
La sécurité des ingrédients reste l’un des principaux sujets clés pour Cosmetics Europe et ses entreprises membres. Cette session fournira des mises à jour et un aperçu des questions les plus importantes concernant les ingrédients dans le domaine des produits cosmétiques dans l’UE et présentera les perspectives de la Commission européenne et de l’industrie. La session tentera également d’offrir un aperçu de l’avenir en indiquant quels ingrédients pourraient passer sous les projecteurs.
-> Rizos-Georgios Manikas, Responsable scientifique et politique, Unité F2 DG GROW, Commission européenne
-> Florian Schellauf, Directeur, Ingrédients, Cosmetics Europe

B. L’information sur les produits cométiques à l’ère numérique - Qu’est-ce qui a du sens pour le consommateur ?
La session se concentrera sur la vision des participants concernant une information des consommateurs qui soit significative, efficace et responsabilisante, et sur le rôle des moyens numériques. Le représentant de l’organisation allemande de consommateurs donnera un aperçu des points de vue des consommateurs. Le représentant de l’industrie présentera les principes clés de Cosmetics Europe pour un bon étiquetage et une information efficace des consommateurs, qui tiennent compte des résultats d’une enquête à grande échelle menée auprès des consommateurs par l’IFOP. Le représentant de cette dernière présentera les principaux enseignements de cette récente enquête.
-> Stéphane Truchi, CEO, Groupe Ifop
-> Alexandra Borchard-Becker, Conseiller des consommateurs, Die Verbraucher Initiative, Association des consommateurs critiques
-> Anne Laissus-Leclerc, Directrice scientifique, LVMH Recherche Parfums & Cosmétiques

Jeudi 16 juin

9h00-10h00 - Sessions parallèles

A. La nouvelle législation chinoise sur les cosmétiques - Un an après
La nouvelle législation chinoise sur les cosmétiques est officiellement en vigueur depuis janvier 2021 et la plupart des exigences sont devenues obligatoires en 2021. La nature fondamentale de certains changements a créé de nouveaux défis et des problèmes pratiques pour le placement de nouveaux produits cosmétiques sur le marché chinois. La session identifiera ces défis et discutera des solutions et pratiques émergentes.
-> Joanna Ru, Directeur réglementaire de la division cosmétique, REACH24H Consulting
-> April Guo, Directeur général, Division des soins personnels, CIRS

B. L’industrie en fait-elle assez ? Aller de l’avant en matière de durabilité environnementale
Le changement climatique est le plus grand défi auquel le monde est confronté aujourd’hui. Avec le Green Deal européen, la Commission européenne a placé ce défi et la transition verte au cœur de son agenda politique et stratégique ; son objectif est de faire de l’Europe le premier continent climatiquement neutre au monde et de sauvegarder la biodiversité, d’établir une économie circulaire et d’éliminer la pollution. Un effort collectif est nécessaire pour relever ces défis. Cette session discutera du rôle de l’industrie, examinera où en est l’industrie cosmétique dans son cheminement vers la durabilité environnementale et quelles autres actions pratiques l’industrie pourrait prendre pour progresser davantage et comment soutenir une transition de toute l’industrie.
-> Emmanuel Hembert, Responsable mondial des cosmétiques et des soins personnels, Quantis
-> Emma Trogen, Directeur général adjoint et chef du département juridique, Cosmetics Europe

11h00-12h00 - Session plénière

Défis pour les entreprises à l’ère de la désinformation
Nous vivons à une époque où de grandes quantités d’informations sont au bout de nos doigts et peuvent être partagées dans le monde entier en quelques secondes. La désinformation est définie comme une information fausse ou inexacte, y compris des erreurs involontaires, des compréhensions erronées, des dates, des statistiques…
Être exposé à la désinformation peut avoir un impact et influencer les croyances des gens. Même lorsque des informations fiables sont partagées, certaines croyances résultant de la désinformation peuvent être persistantes et difficiles à corriger. Pourquoi en est-il ainsi ? Quel impact cela a-t-il sur les entreprises ? Quels sont les défis qui en résultent pour elles aujourd’hui et quels sont ceux qui sont spécifiques à notre secteur ?
-> Mark Adams, Senior Vice President and Head of Innovation, Vice Medi

FP
© 2022  CosmeticOBS
Les services PRO de CosmeticOBS

Rendez-vousAutres articles

218résultats