mardi 3 mai 2011Actus

L'Assemblée nationale veut interdire les parabens et les phtalates

©L'Observatoire des Cosmétiques

Le texte de loi est court et ne comprend qu'un article unique : "La fabrication, l’importation, la vente ou l’offre de produits contenant des phtalates, des parabènes ou des alkylphénols sont interdites". Et à la surprise générale, il vient d'être adopté par l'Assemblée nationale ce 3 mai, par 236 voix contre 222. Est-ce la fin des parabens en cosmétique ?

Temps de lecture
~ 3 minutes

 3 mai 2011
L'Observatoire des Cosmétiques signalait déjà, le 13 avril dernier, que l'étau se resserrait autour des parabens (ces conservateurs antibactériens si décriés), puisqu'une proposition de loi française, portée par Yvan Lachaud (député Nouveau Centre), proposait leur interdiction, parallèlement à un avis du CSSC (comité d'experts européen) qui préconisait de revoir à la baisse les concentrations maximales autorisées dans les cosmétiques pour certains d'entre eux (voir l'article à ce sujet ).
Mais les décisions européennes sont souvent longues à prendre, la proposition de loi française avait été rejetée lors de son examen par la Commission des affaires sociales… et on pensait ne pas avoir à reparler si rapidement du sujet.

Coup de tonnerre cet après-midi. À la surprise générale, et contre l'avis du gouvernement, l'Assemblée a donc voté l'interdiction de ces conservateurs , ainsi que des phtalates et des alkylphénols, tous suspectés d'agir en perturbateurs endocriniens et d'avoir de graves répercussions sur la santé humaine (notamment en termes de malformations des fœtus et de baisse de la fertilité).
Pour l'occasion, les clivages politiques sont tombés, 19 députés UMP ayant joint leurs voix à celles de l'opposition pour atteindre la majorité.
Pour autant, l'arrêt de mort des parabens n'est peut-être …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

ActusAutres articles

976résultats