mardi 24 août 2021Consommateurs

Le e-consommateur de demain

Le e-consommateur de demain

La crise de Covid-19 a donné un coup d’accélérateur considérable à la vente sur Internet. Désormais, faire du commerce en ligne est un mode de distribution à part entière et les consommateurs ont des attentes bien spécifiques. L’agence de communication Wunderman Thomson s’est attaché à lister les points essentiels à avoir à l’esprit pour séduire le e-acheteur de 2021.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Pour réaliser son rapport, Wunderman Thomson a fait appel au cabinet d’études Censuswide. 28 426 citoyens de 17 pays différents, effectuant des achats sur Internet au moins une fois par mois, ont été interrogés entre le 26 mars 2021 et le 14 avril 2021. Plusieurs enseignements peuvent être tirés de cette étude.

Une explosion du e-commerce
Le rapport conclut que 73 % des répondants pensent faire davantage leurs courses sur Internet à l’avenir. La pandémie y est pour beaucoup puisque 60 % d’entre eux confient se sentir plus en sécurité chez eux que dehors et 41 % avouent même ressentir un réel sentiment de peur en sortant de leur domicile.

Des désirs qui ne sont pas encore comblés
73 % des sondés s’accordent à dire que leur expérience en ligne ne leur donne pas entière satisfaction.
Un autre point important : les délais de livraison. 30 % des interrogés attendent leur colis dans les 24 heures.
Les consommateurs veulent également des innovations “digitales” de la part des marques. Par exemple, 59 % des répondants américains sont excités à l’idée d’aller faire leurs courses dans le nouveau magasin sans file d’attente ouvert par Amazon (le caddie scanne directement les articles, ndlr). …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

ConsommateursAutres articles

88résultats