HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
mardi 26 mars 2024Consommateurs

Précarité hygiénique : une crainte pour beaucoup de Français

Précarité hygiénique : une crainte pour beaucoup de Français

Depuis plusieurs années, l’association Dons Solidaires collabore avec l’IFOP afin de conduire le baromètre “Hygiène et précarité”. Les résultats de l’édition 2024 mettent en avant la difficulté d’un nombre croissant de personnes à se procurer des produits de soins basiques. Une situation qui touche majoritairement les classes populaires et les jeunes.

Temps de lecture
~ 3 minutes

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 2000 Français. Les interviews ont été réalisées sur Internet du 17 au 22 novembre 2023.

Le contexte économique actuel est marqué par une crainte majeure autour de l’augmentation des prix. 95 % des répondants se disent inquiets de l’inflation.
57 % des Français expliquent souvent ne pas pouvoir finir le mois. 46 % ont peur de basculer dans la pauvreté.

L’importance de l’hygiène

Selon l’étude, une large partie du panel se sent mal à l’aise en public à cause de l’apparence physique. Il peut s’agir des dents (26 %), des cheveux (26 %), de l’odeur corporelle (16 %) ou encore de l’hygiène personnelle (13 %).
Ce sentiment de malaise concerne davantage les jeunes (45 %) et les classes pauvres de la population (40 %).

“Désormais, c’est près d’un Français sur deux qui indique que le contexte économique actuel le pousse à limiter sa consommation de soins d’hygiène, une proportion en progression”, indique l’IFOP.

L’impossibilité de se fournir en produits d’hygiène est en hausse sur la quasi-totalité des catégories cosmétiques :
• maquillage (40 %),
• coloration capillaire (33 %),
• produit hydratant (30 %),
• rasoir (19 %),
• déodorant (16 %), …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Préparez votre venue !

ConsommateursAutres articles

238résultats