mardi 10 décembre 2019CSSC

Aluminium dans les produits cosmétiques : Opinion du CSSC

Aluminium dans les produits cosmétiques : Opinion du CSSC

Le CSSC vient de publier sa nouvelle Opinion sur la sécurité de l’aluminium et de ses composés dans les produits cosmétiques. Elle a été adoptée lors de la réunion plénière des 30 et 31 octobre 2019, et est ouverte aux commentaires jusqu’au 17 février 2020.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Background

L’aluminium et ses composés sont utilisés dans des produits cosmétiques comme les antitranspirants, les rouges à lèvres et les dentifrices. En particulier, le composé d’aluminium le plus largement utilisé dans les produits cosmétiques est l’Aluminium chlorohydrate dans les antitranspirants. L’Aluminium chlorohydrate est un ingrédient cosmétique non réglementé dans le Règlement Cosmétiques 1223/2009…
En 2013, l’évaluation du risque effectuée par le Norwegian Scientific Committee for Food Safety a montré que les produits cosmétiques, et en particulier les antitranspirants, représentent une contribution significativement plus importante à l’exposition systémique totale à l’aluminium que le régime alimentaire.
En octobre 2016, Cosmetics Europe a soumis aux services de la Commission un nouveau dossier de sécurité.

Pour le background complet, voir l’article
Aluminium, HEMA, QRA 2 : trois demandes d’Opinion au CSSC, CosmeticOBS, 13 mars 2017

Opinion

1. Au regard des nouvelles données fournies, le CSSC considère-t-il que les composés d’aluminium sont sûrs dans
les antitranspirants,
les autres produits cosmétiques comme les rouges à lèvres et les dentifrices ?

Au vu des nouvelles données fournies, le CSSC considère que l’utilisation de l’aluminium à des concentrations de 6,25 % et de 10,60 % respectivement dans les antitranspirants non-sprays et les antitranspirants …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements


Eléments associés(1)

CSSCAutres articles

224résultats