mardi 30 décembre 2014CSSC

CSSC : 1 Opinion, 1 Addendum, 3 Révisions

© L'Observatoire des Cosmétiques

Lors de sa réunion du 16 décembre 2014, le CSSC a adopté son Opinion sur le Basic Blue 124, amendé ses conclusions sur l'Ethyl lauroyl arginate HCl et révisé ses Opinions sur le Polyaminopropyl biguanide et le Formaldehyde dans les durcisseurs d'ongles. Il a également révisé sa clarification sur la signification du terme "sprayable".

Temps de lecture
~ 12 minutes

Basic Blue 124

Background

Ce nouvel ingrédient est destiné à être utilisé en tant que colorant capillaire direct dans les formulations de colorations capillaires semi-permanentes comme dans les formulations de colorations capillaires permanentes (oxydantes) dans des concentrations allant de 0,01 % à un maximum de 0,5 % (poids/volume). La fréquence d'application normale devrait se situer entre une fois par mois et une fois toutes les huit semaines.
Pour le background complet, voir l'article
CSSC : 4 demandes d'Opinions , du 26 juin 2014.

Opinion

 1. En tenant compte des données fournies, le CSSC considère-t-il que le Basic Blue 124 est sûr quand il est utilisé en tant que colorant capillaire direct dans les formulations de colorations capillaires semi-permanentes comme dans les formulations de colorations capillaires permanentes (oxydantes) à une concentration maximale de 0,5 % (poids/volume) ?
La sécurité du Basic Blue 124 ne peut pas être évaluée car aucune conclusion finale sur la mutagénicité ne peut être tirée sans d'autres études excluant le potentiel de mutation génique.

 2. Le CSSC a-t-il d'autres préoccupations scientifiques concernant l'utilisation du Basic Blue 124 dans les produits cosmétiques ?
Le CSSC considère que le Basic Blue 124 est un fort sensibilisant cutané. Les …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

CSSCAutres articles

240résultats