mardi 10 mars 2020CSSC

Dihydroxyacetone pour les colorations capillaires : Opinion finale du CSSC

Dihydroxyacetone pour les colorations capillaires : Opinion finale du CSSC

Le CSSC vient de publier son Opinion finale sur la sécurité de la Dihydroxyacetone en tant qu’ingrédient de teinture capillaire. Elle a été adoptée lors de la réunion plénière des 3 et 4 mars 2020, après la fin de la période ouverte aux commentaires qui a suivi sa publication initiale, et leur examen par le Comité Scientifique.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Background

Actuellement, la DHA n’est pas réglementée par le Règlement Cosmétiques (CE) n°1223/2009.
Il a été demandé au CSSC d’évaluer la sécurité de la DHA destinée à être utilisée en tant que colorant capillaire dans les applications sans rinçage jusqu’à une concentration maximale de 6,25 %.
Le CSSC a publié son Opinion en novembre 2019.

Pour le background complet, voir les articles
CSSC : demandes d’Opinions pour 3 nanos et la DHA, CosmeticObs, 1er juillet 2019
Dihydroxyacetone pour les colorations capillaires : Opinion du CSSC, CosmeticObs, 13 novembre 2019

Cette Opinion a fait l’objet d’une période ouverte aux commentaires d’un minimum de huit semaines après sa publication initiale (du 7 novembre 2019 au 20 janvier 2020).
Les commentaires reçus durant cette période ont été examinés par le CSSC.
Pour cette Opinion, les réponses du CSSC aux questions 1 et 2 ont été interverties et complétées.

L’Opinion finale

1. Au vu des données fournies, le CSSC considère-t-il que la Dihydroxyacetone est sûre quand elle est utilisée en tant qu’ingrédient de coloration capillaire dans les applications sans rinçage jusqu’à une concentration maximale de 6,25 % ?

Sur la base des données fournies, le CSSC considère que la Dihydroxyacetone …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, TPE, STARTUP et PREMIUM

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

CSSCAutres articles

220résultats