HT :
TVA :
TTC :

Découvrez les fonctionnalités PRO
lundi 21 mars 2022CSSC

Kojic acid : l'Opinion finale du CSSC

Kojic acid : l'Opinion finale du CSSC

Suite au mandat donné par la Commission européenne au CSSC dans le cadre de l’évaluation de la sécurité des substances pouvant avoir des propriétés de perturbation endocrinienne, le Comité Scientifique vient de publier son Opinion finale sur le Kojic acid. Elle a été adoptée lors de la réunion plénière des 15-16 mars 2022.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Background

Le Kojic acid (n°CAS 501-30-4, n°CE 207-922-4) est utilisé en tant qu’agent éclaircissant/blanchissant ou dépigmentant de la peau dans les produits cosmétiques.
Actuellement, il n’est pas réglementé par le Règlement Cosmétiques (CE) n°1223/2009.
Il a été signalé que le Kojic acid interfère avec l’organification de l’iode ou l’absorption de l’iode par la thyroïde, entraînant une altération des fonctions thyroïdiennes, d’où son inclusion dans la liste prioritaire pour l’évaluation de la sécurité.
Lors de l’appel à données, les parties prenantes ont soumis des preuves scientifiques pour démontrer la sécurité du Kojic acid dans les produits cosmétiques. La Commission a demandé au CSSC d’effectuer une évaluation de la sécurité du Kojic acid au vu des informations fournies.
Le Comité Scientifique a publié son Opinion préliminaire en octobre 2021 et indiqué qu’il était d’avis que la concentration de 1 % de Kojic acid n’est pas sûre pour l’utilisation prévue dans les produits cosmétiques, et que la concentration maximale ne devrait pas dépasser 0,04 % pour l’utilisation combinée de deux produits deux fois par jour.

Pour le background complet, voir les articles
Perturbateurs endocriniens : 2e appel à données de la Commission européenne, CosmeticOBS, 22 février 2021
Perturbateurs endocriniens : …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

CSSCAutres articles

261résultats