HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
lundi 3 juin 2024CSSC

Nouvel enrobage pour le TiO2 (nano) : Opinion préliminaire du CSSC

Nouvel enrobage pour le TiO2 (nano) : Opinion préliminaire du CSSC

Suite au mandat donné au CSSC en novembre 2023, le Comité scientifique a évalué la sécurité du Sodium myristoyl sarcosinate en tant qu’enrobage du dioxyde de titane sous forme nano utilisé dans sa fonction de filtre UV. Son Opinion préliminaire est ouverte aux commentaires jusqu’au 22 juillet 2024.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Background

En août 2023, les services de la Commission ont reçu un dossier relatif à une nouvelle forme nanométrique de TiO2 (Eclipse 70) enrobée de “Aluminium hydroxide”, “Sodium myristoyl sarcosinate” et “Dimethicone”. Les enrobages “Aluminium hydroxide” et “Dimethicone” ont déjà été évalués par le CSSC en 2014, contrairement à l’enrobage “Sodium myristoyl sarcosinate”.
La Commission a demandé au CSSC d’effectuer une évaluation de la sécurité du “Sodium myristoyl sarcosinate” (n°CAS 30364-51-3/ n°CE 250-151-3) en tant qu’enrobage de dioxyde de titane (nano) au vu des informations fournies.

Pour le background complet, voir l’article
Nouvel enrobage pour le TiO2 (nano) : Demande d’Opinion au CSSC, CosmeticOBS, 27 novembre 2023

Opinion

1) À la lumière des données fournies, le CSSC considère-t-il comme sûre l’utilisation du dioxyde de titane (nano) recouvert d’une combinaison de 6 % en poids d’Aluminium hydroxide, de 14 % de Sodium myristoyl sarcosinate et de 10 % de Dimethicone, en tant que filtre UV dans les produits cosmétiques appliqués par voie cutanée ?

Compte tenu de toutes les informations fournies, le CSSC estime qu’il existe un certain nombre d’incertitudes et de lacunes dans les données qui ne permettent pas de conclure à la sécurité du dioxyde de titane …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

CSSCAutres articles

323résultats