mercredi 5 juin 2013CSSC

Parabènes : les experts européens confirment leur position

© L'Observatoire des Cosmétiques

On l'attendait, depuis octobre dernier, pour ce mois de mars : il a fallu un peu plus de temps pour que le CSSC publie son Opinion complémentaire sur les Butyl- et Propylparaben, avec le focus demandé sur le cas des crèmes de protection solaire pour les jeunes enfants. Conclusion : les experts confirment leurs conclusions précédentes et réaffirment leur recommandation d'abaisser la concentration autorisée de ces conservateurs dans les cosmétiques.

Temps de lecture
~ 3 minutes

En mars 2011, le CSSC (Comité scientifique européen) avait considéré que, si les Methylparaben et Ethylparaben étaient sûrs d'emploi quand ils étaient utilisés aux concentrations maximales autorisées, les Butylparaben et Propylparaben ne pouvaient être considérés comme tels que si le total de leurs concentrations individuelles ne dépassait pas 0,19 %. Ce qui équivalait à recommander la diminution de la concentration maximale autorisée dans les produits cosmétiques pour ces deux conservateurs.

En mars 2012, un État membre avait présenté au Groupe de travail européen sur les produits cosmétiques les résultats d'une étude de reprotoxicité (toxicité pour la reproduction) du Propylparaben. Cette étude n'avait montré aucun effet sur les paramètres de la reproduction, et ne confirmait donc pas les résultats des précédentes études qui indiquaient des effets négatifs sur la reproduction.
Il était donc demandé aux experts de réévaluer leurs conclusions, et particulièrement dans le cas d'une utilisation dans des produits destinés aux jeunes enfants (le Danemark ayant déjà interdit les Butyl- et Propylparaben dans les produits pour enfants de moins de 3 ans), en prenant en compte le cas particulier de la protection solaire.

C'est donc cette nouvelle Opinion qui vient d'être publiée ce 3 mai 2013.

Selon les experts, "les données récentes confirment que la toxicocinétique des parabènes sur les rats et les humains est considérablement différente. Les inquiétudes exprimées par les experts dans leurs précédentes Opinions demeurent inchangées et sont renforcées après l'évaluation de la reprotoxicité et des études toxicocinétiques récemment soumises au CSSC.
Les données complémentaires soumises aux experts ne dissipent pas leurs craintes sur la pertinence du modèle animal pour l'évaluation de la sécurité des parabènes. Bien que de nombreuses données toxicologiques soient disponibles sur des rongeurs, des preuves suffisantes de la sécurité des propyl- et butylparaben dans les cosmétiques n'ont pas été apportées.
Pour ces raisons, le CSSC réitère ses conclusions précédentes.

Concernant le cas particulier des produits de protection solaire, le CSSC a pris en compte les données disponibles sur l'exposition des enfants de moins de 3 ans aux produits solaires, ainsi que celles disponibles pour les enfants jusqu'à 10 ans et les adultes. Le CSSC estime que l'utilisation de 18 g de crème solaire, par jour et par personne durant la seule période de l'année limitée où l'exposition solaire est probable, représente une quantité réaliste qui assure la protection autant pour les bébés que pour les enfants et les adultes.
Le CSSC souligne le fait que les enfants jusqu'à 6 mois ne doivent pas être exposés directement au soleil, mais doivent être protégés des rayons UV par des moyens appropriés comme des vêtements, l'ombre, etc. Si ces recommandations sont suivies, les crèmes solaires ne sont alors appliquées que sur les zones de la peau qui ne sont pas protégées par les vêtements.
Les experts ne concluent pas sur ce point, mais on peut supposer que la zone d'application des crèmes solaires étant considérée comme réduite, ces dernières pourraient être jugées sûres d'emploi, qu'elles contiennent des parabènes ou pas.

Cette Opinion est ouverte aux commentaires des parties intéressées jusqu'au 1er juillet 2013.

Pour aller plus loin
• Voir l' Opinion sur les parabènes , CSSC, 3 mai 2013

© L'Observatoire des Cosmétiques
© 2013- 2021  CosmeticOBS

Eléments associés(2)

CSSCAutres articles

237résultats