lundi 29 juillet 2013CSSC

TiO2, ZnO, MBBT : 3 nanos évalués par le CSSC

© L'Observatoire des Cosmétiques

Ce sont trois Opinions du CSSC concernant des nano-ingrédients cosmétiques, qui ont été publiées ce 26 juillet. Celle concernant le dioxyde de titane a été adoptée par procédure écrite le 22 juillet, et celle concernant l’oxyde de zinc également par une procédure écrite le 23 juillet. Quant au filtre UV MBBT, l’Opinion rendue le 18 mars dernier a fait l’objet d’une révision. Toutes trois sont ouvertes aux commentaires jusqu’au 18 septembre.

Temps de lecture
~ 7 minutes

On sait à quel point on attendait ces Opinions du CSSC sur les principaux nanomatériaux utilisés en cosmétique, et combien l’industrie attend avec autant d’impatience leur inscription, sous leur forme nano, aux Annexes du nouveau Règlement.

Leur ajout dans la liste des filtres UV autorisés évite en effet leur notification à la Commission 6 mois avant leur mise sur le marché, et permet leur utilisation directe, sans autre formalité que la mention [nano] dans la liste des ingrédients sur l’étiquette.

Avec ces 3 Opinions publiées le 26 juillet, les choses semblent en bonne voie…

Dioxyde de titane (TiO2)

Background
• Voir l’article Nanos : 3 demandes d’Opinion au CSSC.

Opinion

1. En se basant sur les données scientifiques fournies, est-ce que le CSSC considère que l’emploi du dioxyde de titane sous forme nano en tant que filtre UV dans les produits cosmétiques jusqu’à un maximum de 25 % est sûr pour les consommateurs ?

Sur la base des données fournies, le CSSC conclut que l’emploi du TiO2 en tant que nanomatériau, avec les caractéristiques ci-dessous, à une concentration maximale de 25 %, en tant que filtre UV dans les écrans solaires, peut être considéré comme ne posant aucun risque …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements


Eléments associés(3)

CSSCAutres articles

237résultats