HT :
TVA :
TTC :

Le salon MakeUp in Paris
lundi 6 juillet 2015CSSC

Vitamine A : demande d'Opinion au CSSC

© L'Observatoire des Cosmétiques

Retinol, Retinyl Acetate, Retinyl Palmitate, Retinyl Linoleate et Retinal : ces ingrédients cosmétiques vont faire l'objet d'une évaluation de leur sécurité par le CSSC. La demande en a été faite par la Commission européenne et publiée le 30 juin 2015.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Background

La vitamine A (CAS n° 68-26-8/11103-57-4/116-31-4) est un groupe de composés liposolubles incluant Retinol, le Retinyl palmitate, le Retinyl acetate, le Retinyl linoleate et le Retinal. La vitamine A est une vitamine lipophile soluble et, en tant que telle, un micronutriment essentiel pour la plupart des espèces de mammifères.

La caractérisation du risque de l'utilisation générique de la vitamine A pour tous les groupes d'âge est basée sur les niveaux maximaux tolérables d'ingestion issus d'opinions précédentes du Comité Scientifique pour l'Alimentation (SCF) et de l'Autorité européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). En 2002, le SCF a considéré que le niveau maximal de 3000 μg ER (Équivalents en Rétinol)/jour est approprié pour toutes les femmes en âge de procréer mais aussi pour les hommes, pour les nourrissons et pour les enfants, après correction des différences de taux métaboliques. En 2008, l'EFSA a considéré qu'une ingestion maximale de 1500 μg ER/jour serait le niveau de référence pour les individus à risque plus élevé d'ostéoporose et de fractures des os (particulièrement les femmes ménopausées).

En janvier 2012, la Commission a reçu des documents de la part des autorités allemandes demandant une évaluation de la sécurité de la vitamine A dans les produits …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Meilleure innovation ingrédient 2022

CSSCAutres articles

257résultats