HT :
TVA :
TTC :

Your unmissable event 2024!
mardi 3 octobre 2023Écoresponsabilité

De packaging... à objet hautement désirable

De packaging... à objet hautement désirable

Si l’emballage est indispensable en cosmétique pour ses fonctions de protection, il est aussi générateur de pollution. La recyclabilité est l’une des questions majeures des fournisseurs de pack. Sarah Perrin-Mathieu, Open-Innovation Manager chez Anaïk, a expliqué à CosmeticOBS comment concilier innovation et durabilité.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Mercredi 20 septembre, un énorme colis arrive à la rédaction. Il s’agit de la dernière collection d’Anaïk qui sera présentée au Luxe Pack 2023.
L’heure est au déballage. À l’intérieur se cachent : un coffret à rouge à lèvres, un calendrier de l’avent, une boite cubique en Plexiglas rouge, trois maisonnettes en carton, un écrin pop up qui peut renfermer un flacon de parfum et une boule de Noël en papier (qui elle aussi, peut contenir trois petits flacons, par exemple).

Plus que des emballages, il s’agit de véritables objets dont le design a été particulièrement travaillé. D’ailleurs, après les avoir découverts, les idées de détournement commencent à fuser : la boite en Plexiglas accueillera des bijoux, la boule ira décorer le sapin de Noël, le calendrier servira de coffre à trésors…
Ce retour fait sourire Sarah Perrin-Mathieu. “Ça me fait plaisir de constater que vous avez réussi à vous approprier ces emballages. L’objectif premier de cette collection est de répondre aux besoins de nos clients et aussi de permettre aux consommateurs d’avoir entre les mains des objets utiles, qui pourront être réutilisés dans le temps et détournés de leur usage premier”.

Créer en pleine conscience

“Anaïk est …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Réservez vos places maintenant !

ÉcoresponsabilitéAutres articles

56résultats