HT :
TVA :
TTC :

Votre nouvel outil de veille en ligne !
mardi 4 octobre 2022Filière

Marché cosmétique bio français : une bonne résistance et de belles perspectives

Marché cosmétique bio français : une bonne résistance et de belles perspectives

À l’occasion de ses 20 ans, l’association Cosmébio a commandé à l’IFOP une étude du marché des cosmétiques bio et de ses consommateurs en 2022. Ses résultats ont été dévoilé lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 27 septembre.

Temps de lecture
~ 8 minutes

Cosmébio vient de fêter ses 20 ans. C’est aujourd’hui la première association mondiale dédiée à la cosmétique naturelle et biologique, qui rassemble 561 membres (fournisseurs d’ingrédients, sous-traitants, laboratoires et distributeurs en marque propre…), ce qui représente 730 marques et plus de 15 200 produits cosmétiques bio labellisés.

“On voit qu’il y a une très, très bonne résistance de la cosmétique biologique, alors même que la période voit de la décroissance dans de nombreux secteurs d’activité”, a introduit Romain Ruth. “Et Cosmébio est devenu le repère d’une véritable cosmétique bio, reconnu par consommateurs”.
Pour le Président de Cosmébio, la crise du Covid a encore renforcé l’appétence des consommateurs pour la cosmétique bio en rappelant à tous “le lien évident entre l’environnement et la santé, et à quel point des gestes simples du quotidien comme se laver et s’hydrater les mains, qui sont à la base des gestes cosmétiques, sont aussi des gestes de santé”.

Le marché des cosmétiques bio

Bien sûr, aujourd’hui, le marché est impacté par le contexte inflationniste, et ce de deux manières. D’un côté de la chaîne, l’augmentation du prix des matières premières, comme l’huile de tournesol, renchérit le prix des formules des cosmétiques bio. De l’autre, l’inflation …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

FilièreAutres articles

506résultats