mercredi 25 avril 2012L'ingrédient du mois

L'aluminium en cosmétique

L'aluminium en cosmétique

Il est en cosmétique comme il est… pratiquement partout. Rarement pur à l'état naturel, c'est combiné, sous forme de sels, qu'il nous entoure et alimente bien des polémiques. Sans qu'on sache toujours de quoi on parle exactement. Qu'est-ce donc que l'aluminium ? Où est-il et à quoi nous sert-il ? Quels sont ses dangers et comment est-il réglementé ? État des lieux.

Temps de lecture
~ 9 minutes

L'aluminium est un élément chimique ubiquitaire, ce qui signifie qu'il est présent partout et en tous lieux. C'est le troisième élément constitutif de la croûte terrestre (qu'il compose à hauteur de 8 %), après l'oxygène et le silicium.

Dans la nature, il se rencontre rarement sous sa forme pure, mais généralement combiné à d'autres éléments, organiques (citrate, acides carboxyliques, sucralfates…).ou inorganiques (chlorures, nitrates, sulfates, silicates…) : il forme ainsi des minerais comme la bauxite dont on extrait l'aluminium à des fins industrielles, est aussi présent dans les argiles (silicates d'aluminium) ou dans les aluns de roche (sulfates doubles d'aluminium et de potassium)… généralement donc sous forme de sels d'aluminium.

L'aluminium est partout

Nous sommes tous donc ainsi, tous les jours, en contact direct avec ces sels d'aluminium. Et les sources d'exposition sont multiples.

Au naturel :
• contact direct avec les sols,
• inspiration de l'air ambiant,
• ingestion d'aliments végétaux provenant de la terre (thé, choux, salades et autres légumes…), ou d'eau de source…

Les applications industrielles de l'aluminium multiplient nos sources d'exposition à ce métal par plusieurs biais :
• bâtiments : portes, fenêtres en alu,
• transports : vélos, trains…,
• agroalimentaire : additifs, conservateurs, colorants…,
• …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

L'ingrédient du moisAutres articles

89résultats