HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
mercredi 19 juillet 2023Marché

Quand la cosmétique redéfinit ses limites

Quand la cosmétique redéfinit ses limites

Pour répondre aux besoins des consommateurs, toujours plus exigeants, l’industrie cosmétique revoit ses codes et explore des territoires jusqu’alors inexplorés. Pour expliquer ce nouveau paradigme qui s’installe dans la filière de la beauté, CosmeticOBS s’est entretenu avec Audrey Laurent, Directrice des études chez Dynvibe (agence spécialisée en social intelligence).

Temps de lecture
~ 2 minutes

D’après l’experte, le “floutage” des frontières de l’industrie cosmétique se manifeste de quatre manières différentes. “Peu à peu, cette filière s’inspire d’autres secteurs,comme celui de la santé, pour redéfinir ses codes”.

Pleins feux sur la prévention

Durant de nombreuses années, les produits mis sur le marché avaient pour vocation de corriger une problématique. Aujourd’hui, les consommateurs veulent aller plus loin et désirent des gammes capables de prévenir ces manifestations. “Ils ont de plus en plus conscience de l’importance de la bonne santé de leur peau. C’est la raison pour laquelle ils se tournent vers des soins préventifs. On observe qu’une partie du grand public s’intéresse de plus en plus à la dermo-cosmétique qui bénéficie d’une proximité avec l’univers de la santé et qui est gage d’expertise. En effet, les marques du secteur intègrent la santé de la peau dans leurs valeurs et leur communication et vont au-delà d’un discours uniquement correctif, qui correspond mieux aux attentes actuelles du consommateur”.

La recherche de super-performances

L’ère de la cosmétique in&out a commencé. Le grand public s’intéresse au microbiome et à son impact sur la santé de la peau, car un corps sain a un impact sur la qualité de la peau, il …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

MarchéAutres articles

548résultats