jeudi 28 mars 2013Publications

Une étude Cosmetics Europe pour la prédiction de l'irritation oculaire

undefined

Cette étude de pré-validation de la méthode d’essai sur l’épithélium reconstitué de la cornée humaine SkinEthic™ pour prévoir l’irritation oculaire a été menée par Cosmetics Europe. Ont participé à cette étude, entre autres laboratoires : L'Oréal, Pierre Fabre, Janssen, Henkel, Procter & Gamble, Unilever, Links, Beiersdorf, LVMH…

Temps de lecture
~ 2 minutes

Cosmetics Europe, l’Association des Produits de Beauté, connue sous le nom de Colipa avant 2012, a mené un programme de transfert technologique et d’évaluation de la reproductibilité entre laboratoires (appelée BLV) et au sein même des laboratoires (appelée WLV) de l’essai  SkinEthic™ Reconstituted Human Corneal Epithelium (HCE) (SkinEthic™, épithélium reconstitué de la cornée humaine) en tant que l’une des deux méthodes d’essais sur des tissus oculaires humains reconstitués. La méthode d’essai  Skinethic™ HCE comprend deux durées d’exposition différentes – une pour l’exposition de courte durée (10 min – SE), et l’autre, pour les expositions de longue durée (60 min – LE) des tissus à la substance en essai. Cet article décrit les études de pré-validation de la méthode d’essai Skinethic™ HCE (avec les protocoles SE et LE) ainsi que la détermination de la réactivité des peptides de l’œil [Eye Peptide Reactivity Assay (EPRA)]. Dans l’étude SE WLV, trente substances ont été évaluées. Des résultats cohérents de mesure sur l’ensemble des tests ont été relevés, conduisant à une déviation standard (SD) de moins de 18 %. Dans l’essai LE WLV, 44 des 45 substances ont été classées de la même façon. Ces données démontrent un excellent degré de reproductibilité au sein …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

PublicationsAutres articles

101résultats