CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
28 février 2013Publications scientifiques

Methoxy PEG-22/Dodecyl glycol copolymer : un cas d'eczéma aigu Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Une publication de dermatologues lillois rapporte le cas d'un eczéma de contact aigu au Methoxy PEG-22/Dodecyl glycol copolymer contenu dans un cold cream cosmétique, sur une petite fille de 6 ans. Le détail de ce cas clinique est paru dans les Annales de Dermatologie et de Vénéréologie.

Temps de lecture : ~ 2 minutes

Résumé

Une petite fille de six ans était amenée en urgence pour un eczéma aigu du visage secondaire à une application, la veille, de crème "Mustela Cold Cream Nutriprotecteur". Afin de confirmer son imputabilité, des patch-tests ont été réalisés avec la batterie standard européenne et avec la crème de la patiente : le seul test positif à ++ correspondait au Mustela Cold Cream. Des patch-tests complémentaires ont alors été effectués avec les composants de la crème : le seul test positif à ++ correspondait au Methoxy PEG-22/Dodecyl glycol copolymer.

Le Methoxy PEG-22/Dodecyl glycol copolymer appartient à la famille des copolymères, molécules utilisées dans les cosmétiques afin de stabiliser les émulsions et d’augmenter la viscosité. Une vingtaine de cosmétiques sur le marché comportent ce copolymère, dont la majorité sont destinés aux enfants. L’allergie de contact au Methoxy PEG-22/Dodecyl glycol copolymer reste rare mais doit être connue en raison de l’importance des réactions cliniques et d’une cible essentiellement pédiatrique.

Cette publication est en vente au prix de 31,50 dollars sur le site de Science Direct .

Tous les articles (86)